Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Amortisseur de voiture dans un ressort

<< Retourner au Guide

 

De nombreuses voitures sont équipées d’amortisseurs dans les ressorts, qui permettent de regrouper le ressort à boudin (hélicoïdal) et l’amortisseur sur le bras de suspension (l’amortisseur étant placé alors au milieu du ressort). Le remplacement de l’amortisseur ou de sa cartouche est une opération relativement délicate, qui demande du soin et de la méthode, mais qui reste à la portée du mécanicien amateur averti et méticuleux.

 

00_Amortisseur_440
Le système Macpherson est disponible en cartouche de remplacement ou en jambe de force prêtes à l’emploi.

Amortisseurs dans les ressorts

Placer l’amortisseur au centre du ressort apparaît comme la solution la plus logique. Ainsi, les deux éléments principaux de la suspension se trouvent réunis dans un espace limité (le gain de place est aujourd’hui un élément essentiel pour la conception de voitures compactes), et sont parfaitement solidaires l’un de l’autre.

 

Cette disposition, désormais largement adoptée, n’est cependant pas à l’avantage des mécaniciens amateurs (et professionnels...), puisque le démontage demande beaucoup plus de temps. Il est aussi plus compliqué, car il impose de compresser le ressort pour déposer l’amortisseur, ce qui oblige à disposer de compresse-ressorts (que vous pourrez peut-être vous faire prêter, ou louer chez un grossiste spécialisé dans les amortisseurs). Il existe des modèles professionnels, mais aussi de simples griffes (dont l’usage n’est pas toujours très sûr).

 


Amortisseurs traditionnels

Mettez la voiture sur chandelles et retirez les roues. Placez les compresse-ressorts de part et d’autre du ressort de suspension, puis vissez-les lentement, un à un, alternativement, afin de libérer l’effort de tension de l’amortisseur.

 

Certaines voitures possèdent une trappe vissée sous te triangle de suspension inférieur donnant accès au point d’ancrage inférieur de l’amortisseur. Il faudra donc commencer par retirer cette trappe avant de dévisser le support inférieur. Le mode d’attache de ce dernier varie suivant les modèles de voiture ; aussi, faites attention avant d’entreprendre quoi que ce soit.

 

Quand le point d’ancrage inférieur de l’amortisseur sera démonté, vous pourrez retirer ce dernier par-dessous et remettre l’amortisseur neuf en place de la même manière. Inspectez les différents points d’ancrage par mesure de sécurité.

 

01_Amortisseur_14602_Amortisseur_14603_Amortisseur_146
1 Pour déposer un ensemble Macpherson, il faut desserrer les trois petits écrous situés sur l’aile intérieure, mais ne touchez surtout pas au gros écrou central.2 Il faudra ensuite démonter la biellette de direction, pour pouvoir libérer l’ensemble. Desserrez son écrou après avoir braqué à fond pour faciliter le travail.3 Il est tout à fait possible que l’emmanchement conique ne se dégage pas. Utilisez alors un arrache-rotule. Placez-le correctement, en l’enfonçant bien à fond, puis serrez l’écrou pression.

 

Quelques modèles de voitures possèdent un montage différent, et la méthode pour changer l’amortisseur est plus complexe : là, en effet, il n’y a pas de trappe inférieure, et le ressort doit être déposé en même temps que l’amortisseur. La voiture étant sur chandelles, laissez la suspension se détendre à fond, puis compressez le ressort avec la paire de compresse-ressorts. Démontez alors les boulons de fixation supérieur et inférieur de l’amortisseur, et retirez ceux-ci avec le ressort de suspension.

 

Profitez de ce que le ressort est partiellement compressé pour retirer les plaques de retenue, solidaires du corps de l’amortisseur. Ces plaques reçoivent d’importants efforts et doivent être soigneusement inspectées avant d’être remontées sur un amortisseur neuf. Le remontage s’effectuera en sens inverse du démontage, et tous les boulons seront serrés à la cote indiquée par le constructeur. Il est évident que pour avoir de plus amples détails sur un cas particulier, il faudra vous procurer le manuel de réparation fourni par le constructeur. Si vous êtes en bons termes avec votre garagiste, essayez de lui emprunter.

 


Dépose d’un ensemble Macpherson

De plus en plus, les automobiles modernes sont équipées de suspension Macpherson, qui est une évolution du système que nous avons vu précédemment. Là, il n’y a pas de triangle de suspension supérieur, le sommet de l’ensemble amortisseur ! ressort de suspension pivotant dans une coupelle solidaire de la partie supérieure de l’aile intérieure. La technique de démontage de ce type de suspension est identique pour toutes les voitures qui en sont munies.

 

04_Amortisseur_22005_Amortisseur_220
4 Déposez ensuite l’étrier de frein ; ceci vous évitera d’avoir à débrancher les canalisations hydrauliques du circuit de freinage (pas de purge par la suite).5 Desserrez l’écrou central qui maintient l’extrémité du demi-arbre de transmission.
Si le moyeu tourne, il suffira de passer une vitesse pour le bloquer.

 

Il faut, là aussi, commencer par mettre la voiture sur chandelles, et retirer les roues. Sur les voitures équipées de freins à disques, il faudra désaccoupler les canalisations de liquide de frein puis retirer les écrous de fixation de l’étrier sur le bas de l’ensemble Macpherson. Vous ferez attention de ne pas renverser trop de liquide de frein, en plaçant un réceptacle sous l’endroit où vous travaillez. Notez que le liquide ne devra pas être réemployé, mais remplacé par du neuf. Lors de la dépose de l’étrier, il faudra noter soigneusement le nombre et l’emplacement des diverses cales de centrage de ce dernier, sous peine d’avoir de graves vibrations aux freinages brusques.

 

06_Amortisseur_14607_Amortisseur_14608_Amortisseur_146
6 Desserrez ensuite l’écrou de la rotule inférieure de suspension et dégagez-la avec l’arrache-rotule. Vous pourrez alors déposer l’ensemble de suspension.7 Il faut ensuite démonter la cartouche et donc enlever le ressort de suspension. Utilisez les compresse-ressorts et agissez progressivement sur un écrou, puis sur l’autre, pour tendre le ressort.8 Démontez alors les différents éléments de l’ensemble, en notant soigneusement l’ordre et le sens de montage des composants. Desserrez le gros écrou situé au sommet, puis dégagez la coupelle et le ressort serré.

 

Braquez maintenant la direction à fond d’un côté pour avoir accès aux écrous fixant le bas du bras de la suspension Macpherson au triangle de suspension inférieur. Si le braquage se révèle insuffisant, il sera nécessaire de désaccoupler la barre de direction de la fusée pour pouvoir braquer davantage. Pour cela, il faudra vous procurer un arrache-rotule. Cet outil étant d’un prix relativement élevé, il serait préférable d’essayer de vous en faire prêter un. Placez-le sur l’articulation à désaccoupler, après avoir dévissé l’écrou de fixation de la rotule, puis vissez doucement le boulon de l’arrache-rotule.

 

Si le cône est dur à venir, donnez un léger coup de marteau sur l’extrémité de l’arrache-rotule ; cela pourra faciliter son dégagement (photos 2 et 3). Vous devez maintenant pouvoir accéder aux vis fixant le bas du bras de suspension sur le triangle inférieur. Sur certaines voitures, cependant, il est aussi nécessaire de retirer la tôle de protection du disque de frein ou le flasque, dans le cas d’un frein à tambour. Aspergez le bas de l’ensemble Macpherson de dégrippant avant de retirer les vis de fixation, ceci rendra la dépose de ce dernier plus aisée.

 

Pendant que le dégrippant agit, occupez-vous du démontage de la partie supérieure de l’ensemble. Pour cela, ouvrez le capot et regardez où se trouvent les vis de fixation supérieures (généralement au nombre de trois). Dévissez-les et enlevez-les, mais ne touchez surtout pas à l’écrou central. Vous pouvez maintenant aller retirer les vis inférieures et dégager l’ensemble de suspension de la voiture (photos 1 et 6).

 

Placez-le sur un établi où vous travaillerez plus à l’aise. Prenez les compresse-ressorts et mettez-les en place de chaque côté du ressort boudin (photo 7). Comme nous l’avons vu plus haut, il faut les serrer alternativement et très progressivement pour éviter que le ressort ne ripe, ce qui peut être la cause d’une grave blessure.

 

Les deux plaques de maintien étant soulagées de la pression du ressort de suspension, vous pouvez alors dévisser l’écrou central. Toutefois, ne vous mettez pas en face du ressort en effectuant cette opération, au cas où ce dernier viendrait à sauter. L’écrou étant déposé, retirez toutes les pièces supportant le ressort, en notant soigneusement leur ordre d’assemblage pour éviter toute confusion lors du remontage (photo 8). Retirez le ressort avec précaution, et placez-le à un endroit de votre atelier où il ne risquera pas d’être bousculé par inadvertance.

 

Vous avez maintenant un choix à faire : soit vous donnez l’ensemble de suspension (sans le ressort) en échange standard, soit vous le démontez et vous changez vous-même la partie amortisseur (cartouche). Ce travail ne présente pas de difficultés particulières.

 


Changement de la partie amortisseur

Si vous avez opté pour la seconde solution, il faudra commencer par dévisser le gros écrouspécial qui se trouve au sommet de la suspension. Si vous ne disposez pas de l’outil spécial, vous pourrez néanmoins vous en sortir en le débloquant avec un marteau et un burin. Certains écrous sont freinés par une plaque de tôle qu’il faudra rabattre avant de commencer à dévisser (photo 9). L’écrou étant déposé, vous pouvez maintenant retirer le Silent-bloc de butée de suspension, puis les différents joints, en notant bien, comme toujours, leur ordre (photo 10).

 

Retirez alors la vieille cartouche et remplacez-la par une neuve en prenant soin de la lubrifier abondamment (photo 11). Remettez les joints en place ainsi que le caoutchouc de butée de suspension, puis revissez soigneusement l’écrou spécial avant de rabattre la rondelle frein sur un de ses pans.

 

09_Amortisseur_22010_Amortisseur_220
9 Démontez ensuite le gros écrou qui est parfois retenu par un frein en tôle. Dégagez le frein et utilisez une grosse clé à molette.10 il est alors facile d’extraire la cartouche amortisseur qui est simplement enfilée dans le tube de la jambe de force.
11_Amortisseur_22012_Amortisseur_220
11 Replacez ensuite la cartouche neuve à la place de l’ancienne, puis remettez dans l’ordre, rondelles, Silent-bloc, et refermez la cartouche.12 Replacez le ressort, puis dégagez progressivement les compresse-ressorts, après avoir replacé la coupelle et serré l’écrou de maintien.

 


Repose de l’ensemble

Amorcez l’amortisseur à la main, comme nous l’avons décrit plus haut, puis remettez le ressort en place. Replacez sa plaque de support et son roulement après avoir graissé ce dernier abondamment. Revissez l’écrou central sans toutefois le serrer à fond, puis libérez le ressort en agissant sur les compresse-ressorts.

 

13_Amortisseur_22014_Amortisseur_220
13 Un amortisseur à support de ressort se démonte d’une seule pièce, en dévissant simplement les écrous de fixation situés aux deux extrémités de l’ensemble.14 Il suffit de comprimer le ressort à la main, de dévisser l’écrou de maintien de la coupelle supérieure, pour dégager le corps de l’amortisseur proprement dit.
15_Amortisseur_22016_Amortisseur_220
15 Après avoir replacé le soufflet sur l’amortisseur neuf, placez une rondelle conique qui sert de butée à la coupelle supérieure lors du remontage de la coupelle.16 Des compresse-ressorts ne sont pas nécessaires pour le remontage. La compression est obtenue en vissant l’écrou de maintien de la coupelle supérieure.

 

Remettez l’ensemble Macpherson en place, en procédant de manière inverse du démontage, puis replacez les divers éléments que vous avez démontés, suivant le type de voiture que vous possédez (barre de direction, moyeu, étrier de frein, etc.). N’oubliez pas d’effectuer une purge du circuit de freinage si vous avez été obligé de désaccoupler une canalisation de liquide de frein. Ces opérations réalisées, vous pourrez alors remettre la voiture sur ses roues et procéder à la dernière opération qui consiste à serrer l’écrou central à la cote donnée par le constructeur, à l’aide d’une clé dynamométrique.

 

Amortisseurs à support-ressort
Montés seulement à l’arrière des voitures, les amortisseurs à support-ressort présentent, pour avantage majeur, une grande facilité de montage, tout à fait à la portée de l’amateur. Leur remplacement dans une station spécialisée est aussi bien moins onéreuse.
On trouve aujourd’hui des modèles dont le support-ressort (semelle) est solidaire de l’amortisseur, et d’autres où le ressort est démontable (nos photos).
Les opérations de dépose commencent, comme pour celles des amortisseurs séparés, par le dévissage des écrous situés aux deux extrémités de l’amortisseur. Enlevez ensuite l’ensemble ressort-amortisseur. Le démontage de la coupelle supérieure se fait après compression, à la main, du ressort. II faut dans certains cas retirer la coupelle.
À la différence du système Macpherson, on remplace ici l’intégralité de l’amortisseur, et non une cartouche. Après repose, dans l’ordre, des différents éléments, il suffit de serrer l’écrou de maintien de la coupelle supérieure, sans qu’il soit besoin de recourir à l’utilisation de compresse-ressorts comme avec les ensembles Macpherson. La coupelle vient alors en butée sur une rondelle conique, ce qui permet d’obtenir la tension voulue automatiquement. Pour finir, replacez et resserrez les écrous de fixation inférieur et supérieur de l’ensemble. L’ensemble de ces opérations se fait sans outillage spécial.

 



Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Voir aussi :
Amortisseur de voiture dans un ressort
Remplacer les amortisseurs téléscopiques d’une voiture
Remplacer un amortisseur télescopique sur une voiture


Retrouvez nos 6 grandes catégories :
- Equipements de voiture
- Mécanique
- Modèles de voitures
- Prototypes
- Réglementation
- Voitures anciennes
- Voitures électriques