Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Assurance auto : la résiliation hors échéance

Il est aujourd’hui tout à fait possible de résilier librement son assurance auto. Des textes de loi sont récemment entrés en vigueur afin d’aider les assurés à se désengager. Néanmoins, certaines données sont à prendre en compte pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs…

Le gouvernement pour la délégation d’assurance !

La résiliation d’assurance auto est un sujet qui fait beaucoup parler depuis ces dernières années. Tout simplement parce que de multiples textes sont apparus en vue d’améliorer cette démarche pour les particuliers. Si la loi Chatel a réussi à obliger les assureurs à prévenir leur client de la date anniversaire du contrat, la loi Hamon de 2015 est allée encore plus loin. Grâce à cette dernière, les particuliers ayant une assurance auto peuvent librement résilier leur contrat à tout moment après la première année suivant la signature.

Aucune pénalité financière n’est appliquée ici. Cette démarche vise à faciliter la délégation d’assurance mais aussi à modifier le marché. La loi Hamon permet en effet aux assurés de changer de contrat pour une assurance moins chère beaucoup plus facilement qu’avant. Les tarifs sont donc encore plus scrutés et les compagnies tentent coûte que coûte d’avoir les meilleurs tarifs tirant ainsi le marché vers le bas.

D’ailleurs, pour en profiter, rien de mieux qu’un comparateur en ligne. Minute-auto.fr vous permet alors d’observer les prix des autres compagnies d’un seul coup d’œil suivant vos besoins et produits à assurer. Un bon moyen alors de payer moins cher son contrat pour plus de garanties !

Cas particulier de résiliation hors échéance

Forcément, tout le monde ne peut pas attendre la fin de la première année pour changer de contrat. Il existe certaines situations permettant de casser son contrat d’assurance auto avant la première échéance. C’est le cas par exemple, et logiquement, d’une vente d’un véhicule mais aussi si vous la céder à quelqu’un.

Un déménagement entre aussi en compte ici puisque les critères géographiques établis lors du contrat vont devoir changer. En effet, suivant les villes, les risques d’accidents mesurés par les assureurs ne sont plus les mêmes et faussent ainsi votre contrat.
Mais aussi en cas de vol de la voiture ou si l’assureur augmente son tarif (voir conditions du contrat).

Comment résilier facilement son contrat ?

Trouver un contrat moins onéreux c’est bien mais les démarches sont-elles simples ? La réponse est oui ! Tout d’abord, avant de rompre son assurance auto, il faut avoir trouvé la nouvelle car rouler sans protection est interdit.

Une fois l’offre choisie, vous devrez avertir votre assureur de cette rupture. Pour cela, il faut envoyer une lettre de résiliation en respectant un délai de 60 jours avant le premier anniversaire. Cette lettre doit être en recommandé avec un accusé de réception qui vous servira de preuve. Après la première année, vous pouvez effectuer cette démarche à tout moment.

Côté délai, cette résiliation doit être effective sous 1 mois et si vos cotisations ont été versées, l’assureur vous les devra.

Ensuite, il vous suffit de souscrire un nouveau contrat et le nouvel assureur s’occupera des démarches à votre place !

Voir aussi : Quel est le délai de rétractation pour une assurance ?

Avis sur «Assurance auto : la résiliation hors échéance»

Publiez votre avis