Comparateur assurance auto

350€ d’économies en moyenne pour les mêmes garanties

100% gratuit, Sans engagement

Assurance auto pour un conducteur malussé

La prime d’assurance auto d’un automobiliste n’est pas fixe. Certains événements peuvent jouer en sa défaveur comme notamment la succession de sinistres responsables. Il peut alors être catégorisé comme un conducteur malussé ce qui ne l’empêche heureusement pas de trouver une assurance. L’assureur à le droit de résilier le contrat de l’assuré.

Bien comprendre le système de bonus-malus en assurance

Les comportements d’un conducteur participent à faire fluctuer sa prime d’assurance auto. Le coefficient de réduction-majoration pousse alors à récompenser les bons automobilistes des moins bons. Le système de bonus-malus permet d’équilibrer la notion de risque suivant chaque profil. En d’autres termes, un conducteur malussé paye plus cher son assurance auto tandis qu’un bonus permet de faire des économies.

Les assureurs font évoluer les cotisations des assurés chaque année suivant la prime de référence établie lors de la signature du contrat. À noter que cette année prend en compte les deux mois d’échéance de la date anniversaire de l’assurance.

Le coefficient de départ est fixé à 1. Chaque année sans sinistre traduit d’une réduction de 5% de la prime sachant qu’il n’est pas possible d’avoir un coefficient bonus inférieur à 0,50 (ce qui représente déjà une réduction de 50% par rapport au coefficient 1 initial). Ce dernier intervient donc après 13 années sans aucun sinistre responsable. Si la prime était de 1 000 euros lors de la signature du contrat, elle passe donc à 500 après ces 13 années.

Là où cela peut faire mal au portefeuille de l’automobiliste c’est en cas de sinistre responsable. Lorsque cela arrive, pour chaque événement l’assureur applique un malus de 25%. Le malus après cet épisode se chiffre donc à 1,25 en prenant toujours comme référence le coefficient de départ 1. Côté plafond, cette majoration ne peut en revanche dépasser 3,5. Ce qui représente déjà un bond atteignant 3 500 euros si la prime de base est fixée à 1 000 euros.

Certains accidents font que le conducteur peut être partiellement responsable. Dans ces situations, la majoration n’est pas de 25% mais plutôt 12,5%.

Rassurez-vous, tous les sinistres ne provoquent pas de malus. Si vous n’êtes pas responsable comme à la suite d’un acte de vandalisme, un vol ou suivant les effets d’une catastrophe naturelle, votre coefficient ne sera pas impacté.

Comment trouver une assurance malgré ce statut ?

Cette étiquette de « conducteur malussé » n’est pas une fatalité. Le nombre d’automobilistes malussés étant plutôt important, des assureurs proposent des offres spécialement pensées pour ces assurés. Car oui, le système de bonus-malus suit l’automobiliste même s’il change de compagnie d’assurance ou de voiture (cela serait trop facile sinon !).

Pour trouver une assurance conducteur malussé, il vaut mieux comparer les différentes offres du marché. Sur Minute Auto, la comparaison prend en compte ces profils et propose en ligne et en moins de 2 minutes une analyse sur de nombreuses compagnies d’assurance.

Enfin, lorsqu’un automobiliste a un malus trop important, les assureurs peuvent lui fermer la porte et ainsi le décourager dans cette démarche. Sachez que pour ces profils il existe le Bureau Central de Tarification appelé aussi BCT pouvant les aider à trouver une couverture adaptée.

Avis sur «Assurance auto pour un conducteur malussé»

  • Par Sylvain

    Conducteur malussé, j’ai besoin de devis rapidement. Voilà les infos :

    POUVEZ VOUS ME TARIFER 2 VEHICULES
    KADJAR1,5DCI 110CV INTENS
    CLIO 4 1,5 DCI 90CV LIMITED
    A l,heure actuelle je bénéficie de malus
    cordialement

  • Par Valérie

    Après un sinistre, le jeune conducteur, on le dégage et il prend du malus !!
    Bravo la MAAF , en dégageant mon enfant vous perdrez 4 contrats.

  • Par Sev

    Déjà sûre, la majoration est de 25 % sur le prix de l’assurance auto. Malussé, ça dépend je penses de la tolérance de votre assureur

  • Par Ulysse

    Je crains recevoir encore du malus après mon 3 ème accident, à partir de quand on est malussé exactement ?

Publiez votre avis