Voiture autonome : qui sauver en cas d’accident ?

Publié le

par Olivier Guillaume

Il reste encore beaucoup de questions qui nécessitent une réponse quant au bien-fondé de la voiture autonome. Beaucoup éprouvent le besoin de garder le contrôle du véhicule si jamais celui-ci défaille mais c’est omettre une autre question légitime : en cas d’accident impliquant d’autres personnes, la voiture doit-elle sauver ces personnes au détriment du passager ?

Des chercheurs de l’Ecole d’économie de Toulouse ainsi que du MIT ont étudié la question en interrogeant plus de 2000 personnes à ce sujet : faut-il laisse la voiture autonome nous sacrifier selon la situation présentée ? Dans le cas d’un groupe de 10 piétons à éviter, les sondés ont estimé que oui. Sur le principe car au moment de leur demander si l’option "sacrifice" devait être effectivement incluse dans la voiture autonome, la réponse fut moins positive...

Il reste donc encore beaucoup de détails à régler. Les chercheurs du MIT pensent que la voiture autonome sera peut-être capable de deviner quels passagers seront dans telle voiture susceptible d’être accidentée et décidera ainsi en conséquence de la marche à suivre, selon s’il s’agit d’enfants ou de personnes âgées, de travailleurs lambda ou de bandits. Les algorithmes vont fuser...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Voiture autonome : qui sauver en cas d’accident ?»

Publiez votre avis