Voiture autonome : la Chine interdit provisoirement les tests sur autoroute

Publié le

par Olivier Guillaume

C’est peu dire que la voiture autonome occupe les esprits en ce moment. Les uns angoissent quant à son manque de fiabilité, les autres assurent qu’il s’agit de l’avenir de l’automobile. La Chine semble peser le pour et le contre puisque les autorités ont annoncé que le développement de ses voitures autonomes ne se fera plus sur autoroute.

En effet, le responsable politique de l’automobile chinoise veut d’abord avancer sur le dossier juridique avant de poursuivre les tests. Il s’agit donc d’une mesure provisoire : le développement reprendra une fois cette formalité accomplie. Reste à savoir combien de temps il faudra attendre.

Pour rappel, la Chine est déjà branchée sur le sujet de la voiture autonome grâce aux efforts du Google local, l’entreprise Baidu, qui a lancé une BMW Série 3 GT équipée de dispositifs autonomes en fin d’année dernière. La voiture pouvait atteindre 100 km/h et changer de voie, faire demi-tour ou prendre des bretelles. Mais le propriétaire de Volvo avait réclamé une accélération en mars dernier. Cette interdiction va donc accentuer le retard.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Voiture autonome : la Chine interdit provisoirement les tests sur autoroute»

Publiez votre avis