Une rouille à 3 milliards de dollars pour Toyota !

Publié le

par Olivier Guillaume

Une des grandes phobies des constructeurs, c’est la présence d’un défaut technique sur un ou plusieurs modèles. Non seulement cela discrédite le constructeur mais en plus cela lui coûte du temps et de l’argent pour rappeler tous les châssis défectueux et corriger leur erreur.

Or aux Etats-Unis, on peut poursuivre un constructeur en "class action" dans ce genre de cas. Et cette fois, c’est Toyota qui n’y a pas échappé. Trois séries de modèles produits entre 2005 et 2010 de l’autre côté de l’Atlantique ont dû être rappelées après que des utilisateurs aient remarqué une rouille prématurée de leurs châssis. Le pickup Tundra, le SUV Sequoia et le compact Tacoma sont les véhicules incriminés.

Résultat, Toyota devra rapatrier 1,5 million de voitures, rembourser les clients concernés et remplacer les châssis. Un préjudice estimé à.. 3 milliards de dollars ! D’un côté, cela ne représente qu’un tiers de l’amende de Volkswagen suite au Dieselgate. De l’autre, Toyota avait déjà déboursé 1,2 milliard de dollars suite à un souci de pédale d’accélérateur qui avait provoqué près de 90 décès...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Une rouille à 3 milliards de dollars pour Toyota !»

Publiez votre avis