Une monitrice amène un jeune conducteur à la gendarmerie pour consommation de cannabis !

Publié le

par Olivier Guillaume

Chacun affronte les heures de conduite à sa manière : stressé ou décontracté, motivé ou dédaigneux. Reste qu’en général, la personne au volant fait en sorte de faire bonne impression, ne serait-ce qu’un minimum, histoire de sauver les apparences. Pour le coup, le 19 juillet dernier, un de ces apprentis-conducteurs a eu tout faux !

Ce jeune conducteur de 20 ans de Loire-Atlantique en était à sa dix-huitième heure de conduite, donc avec un minimum d’expérience pour ne plus enchaîner les erreurs non ? C’est tout le contraire qu’il s’est passé : un stop n’a pas été respecté, des piétons se sont vus la priorité refusée, avant le clou du spectacle, à savoir une rue prise en sens-interdit ! Un sacré mauvais jour... l’amenant directement à la gendarmerie sur ordre de la monitrice !

Le problème, c’est que toutes ces infractions avaient une explication, à savoir... une autre infraction à la conduite ! Les gendarmes ont en effet effectué le traditionnel dépistage d’alcool et de stupéfiant, le second s’avérant positif. L’élève avait consommé du cannabis quelques heures avant l’heure de conduite. Et au vu des résultats d’un laboratoire, cette consommation était de plus quasi-quotidienne...

Faut-il rappeler que la conduite sous l’emprise de stupéfiants est condamnée par deux ans de prison, 4 500 euros d’amende et six points en moins sur le permis ? Apparemment oui. Résultat, le jeune conducteur sera convoqué devant le tribunal correctionnel de Nantes en novembre. Il vaut mieux dire dans ce cas "futur ex-jeune-conducteur" !


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Une monitrice amène un jeune conducteur à la gendarmerie pour consommation de cannabis !»

Publiez votre avis