Une McLaren F1 finit bien amochée en Nouvelle-Zélande

Publié le

par Olivier Guillaume

Si McLaren est basé en Angleterre, ses racines se situent bien plus loin, en Nouvelle-Zélande. Son fondateur Bruce McLaren, pilote devenu constructeur (il fut longtemps le plus jeune vainqueur de l’histoire de la F1) est en effet né à Aukland en 1937. C’est pourquoi les F1 de ses débuts ainsi que certains modèles de route sont orangés, car telle était la couleur nationale en Nouvelle-Zélande.

Il est donc logique que l’on honore en ce lieu la mémoire du fondateur, mort lors d’un essai en 1970 à Goodwood. On a ainsi retrouvé une trentaine de modèles frappés du sigle McLaren faire le tour du pays. Mais une McLaren, ce n’est pas n’importe quel véhicule. Il faut donc prendre certaines précautions, surtout si on veut rendre hommage à son créateur !

Or un propriétaire australien n’a semble t-il pas assez assuré ses arrières car sa McLaren F1 de 1994 a quitté la route pour finir dans un fossé. Cela reste un accident mineur mais McLaren tient à soigner son image, si bien que la voiture a été rapidement bâchée pour que l’on ne distingue pas les dégâts. Au moins, il n’y a pas eu de blessés.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Une McLaren F1 finit bien amochée en Nouvelle-Zélande»

Publiez votre avis

Les articles ci-dessous pourraient vous intéresser :

Une McLaren F1 finit bien amochée en Nouvelle-Zélande
Combien coûte une assurance auto pour une Twingo ?
Jeune conducteur : combien de chevaux fiscaux maximum ?
Combien coûte une assurance pour une voiture qui ne roule pas ?
Formule 1 : Le patron de McLaren viré par ses actionnaires !