Un vice-président africain voit ses hypercars saisies !

Publié le

par Olivier Guillaume

Quand on est passionné d’automobile, que l’on possède un statut privilégié et que l’on a les moyens de s’offrir n’importe quel bolide, on ne regarde plus le nombre de zéros sur le chèque. On souhaite posséder une collection que le monde entier peut nous envier. Mais quand on abuse de ce statut, le retour de bâton peut être cruel...

C’est le cas de Teodoro Nguema Obiang Mangue, fils du président de la Guinée Equatoriale et vice-président de ce même pays. Son père est au pouvoir depuis 1979 et n’a jamais perdu d’élections depuis. On comprend donc très vite quelle est la nature de ce régime et la justice n’a pas tardé à se pencher sur son cas.

Ainsi, non seulement "Teodorin" est interdit de territoire aux Etats-Unis et sur nos terres, mas il est également accusé de "blanchiment de corruption", "détournement de fonds publics", "abus de biens sociaux" et "abus de confiance". Résultat, la justice suisse a saisi onze hypercars provenant de sa collection, parmi lesquelles la fameuse et rarissime Koenigsegg One:1 ainsi que la Bugatti Veyron.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Teodorin voit sa collection se réduire puisque des saisies ont déjà eu lieu en 2011 avec 18 véhicules saisis !


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Un vice-président africain voit ses hypercars saisies !»

Publiez votre avis