Un pneu Michelin biodégradable et réparable par imprimante 3D ! (+ vidéo)

Publié le

par Olivier Guillaume

Les pneumatiques sont un élément parmi les plus importants des voitures. Pourtant, quand on aborde l’avenir de l’automobile, on ne pense pas spontanément à l’évolution des gommes utilisées pour la route. Les manufacturiers ne restent pas les bras croisés et réfléchissent eux aussi à comment innover intelligemment.

Le pneu qui... manque complètement d’air !

Michelin ne sont pas les derniers en la matière. L’entreprise française était par exemple la première à imposer la carcasse radiale en Formule 1 en 1978. Mais en attendant de retrouver les circuits du monde entier, Michelin a proposé dans le cadre du salon Movin’on de Montréal (Canada) le Vision Concept : le pneu sans air, biodégradable et réparable par impression 3D ! Ceci alors que Michelin avait justement inventé la chambre à air plus de 125 ans plus tôt !

Tout cela s’inscrit bien entendu dans la transition énergétique et écologique voulue par le plus grand nombre ces dernières années. Ainsi, le pneu n’est pas constitué de caoutchouc mais d’un mélange de matériaux biodégradables, allant du bois au papier en passant par le bambou, les déchets plastiques et électroniques et même les zestes d’orange !

Le pneu qui s’adapte à la route et se reconstitue à l’infini !

Cela permet d’obtenir plusieurs alvéoles aux tailles différentes, telle une barrière de corail. Grâce à cette polyvalence et à la présence de capteurs, la bande de roulement s’adapte à la chaussée, qu’elle soit poussiéreuse, humide ou cabossée. Elle prend aussi en compte la dégradation de la gomme. On obtient donc un pneumatique biodégradable, recyclable et même increvable. Enfin presque.

Le pneu possède un "generative design" lui permettant une croissance naturelle basée sur la nature. Mais il faut surtout signaler que la bande de roulement se réimprime grâce à l’imprimante 3D, lui permettant de se régénérer sans avoir besoin d’être remplacé. Il serait même possible de passer par une station d’impression 3D pour créer une nouvelle structure, notamment en hiver pour chausser les pneus adaptés !

Il s’agit d’un prototype spécifiquement étudié pour être réalisé. Aucun fantasme ici. Reste que sa commercialisation n’est évidemment pas pour tout de suite.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Un pneu Michelin biodégradable et réparable par imprimante 3D ! (+ vidéo)»

  • Par DAGNICOURT Lionel

    Bonne nouvelle...un pneu qui pollue pas..
    Nos pneus s’usent et la fine poudre de gomme se propage sur nos routes et dans la nature. A cause de ça quand il pleut les routes sont grasses (et non la pluie..) et il faut racheter des pneus neufs..
    Dans ma region j’use 1 train de 4 pneus été et 1 train de 4 pneus hiver par an.....
    Pour moi c’est la plus grosse pollution de la planète. La gomme usée se repartie partout, même dans les arbres.
    C’est honteux de la part des compagnies de pneus.
    Je trouve l’idée de Michelin innovante et respectueuse de la nature et j’espère que ça va porter ses fruits...LD

Publiez votre avis