Un feu tricolore... à énergie solaire ?

Publié le

par Olivier Guillaume

Les innovations en matière d’automobile ne se limitent pas qu’aux voitures ou aux radars. Nos éléments de signalisation ont aussi droit à leurs évolutions, surfant sur la vague des énergies renouvelables. Notamment l’énergie solaire, utilisée par de nombreuses habitations.

C’est ainsi que la commune de Châteauneuf en Bretagne a pensé en 2016 à l’idée suivante : un feu tricolore fonctionnant à l’énergie solaire, via des panneaux solaires installés quelques mètres plus loin. Une première non seulement en France mais également en Europe. De quoi inspirer d’autres installations ? Pas vraiment.

En effet, par une cruelle ironie du sort qui risque davantage d’alimenter les clichés sur la région bretonne que le feu en énergie, l’hiver n’a pas offert suffisamment de soleil pour que l’installation fonctionne ! Ne voulant pas revenir en arrière, la société responsable de l’installation du feu a choisi une autre énergie écologique bien connue : celle du vent !

Oui, vous l’avez bien deviné, une éolienne de 24 volts (400 watts en plus) a été posée pour compenser le manque d’énergie. Et comme l’installation solaire n’a pas été abandonnée, on a droit au premier feu fonctionnant grâce au soleil et au vent !

Écologique ? Parfaitement ? Economique ? Absolument pas. Entre 83 000 euros dépensés pour l’installation d’origine et 7 680 euros supplémentaires pour raccorder le feu à l’éolienne, il y a de fortes chances que cette initiative reste sans suite...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Un feu tricolore... à énergie solaire ?»

Publiez votre avis