Tesla : une autonomie en progrès pour son Roadster

Publié le

par Olivier Guillaume

Un des points faibles des véhicules électriques reste encore leur autonomie. Difficile en effet de planifier de longs trajets sur une voiture qui se décharge au bout de 300 ou 400 kilomètres. Or si on imagine mal une Tesla faire le tour de France, le constructeur tient à corriger cette faiblesse.

Depuis 2008, la marque américaine se fait remarquer avec son Roadster inspiré de la Lotus Elise, un modèle qui a déjà bénéficié d’une mise à jour censée améliorer son autonomie. Cette version "3.0" que l’on attendait depuis deux ans ne fait pas exception à la règle puisqu’avec ce nouveau pack, elle peut couvrir jusque 540 kilomètres désormais. Ceci la met au niveau de la berline Model S et du SUV Model X de la même marque.

Après, bien évidemment, il faut y mettre le prix : 29 000 dollars soit 26 102 euros pour une mise à jour, c’est cher payé ! Sans oublier le dépôt de 3000 dollars (2700 euros) pour réserver son véhicule sur la liste d’attente, laquelle se remplit très vite. En même temps, avec une cadence de trois à cinq batteries fabriquées par semaine, il faut rentabiliser le tout et faire preuve de patience. Au pire, la prochaine génération de Roadster arrivera en 2019...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Tesla : une autonomie en progrès pour son Roadster»

Publiez votre avis