Nouvel incident de pilote automatique chez Tesla ?

Publié le

par Thomas Criqui

Tesla serait-il au coeur d’une triste tourmente ? Quelques jours à peine après le décès d’un conducteur de Tesla Model S, qui avait enclenché le pilote automatique, le constructeur américain doit faire face à une nouvelle enquête de la NHTSA suite l’accident d’un Model X en mode pilotage automatique.

Si les conclusions du premier accident n’ont pas encore été rendues, cette nouvelle enquête ne peut qu’entacher la réputation de Tesla et de son système Autopilot. Fort heureusement, le conducteur du Model X est sorti indemne de son accident malgré plusieurs tonneaux.

Bien évidemment, Tesla a d’ores et déjà répliqué par le biais d’un communiqué de presse, rappelant que rien ne permet d’affirmer que le mode Autopilot était actif au moment de l’accident. Les tonneaux effectués par le Model X, dont le centre de gravité est pourtant très bas (en raison des batteries dans le plancher), laisse présager une vitesse excessive, pas franchement compatible avec le pilote automatique.

Le conducteur aurait-il trouver là un coupable de choix ? Certains l’oublient peut-être, mais l’Autopilot ne permet pas de rendre la voiture 100% autonome puisqu’il ne gère par exemple pas la conduite sur autoroute. Et Tesla précise une fois encore que le conducteur est tenu de reprendre le volant au moindre problème.

Reste maintenant à attendre les conclusions de la NHTSA sur ces deux affaires pour savoir où en est cet Autopilot et si, par mesure de précaution, il est voué à disparaître, évoluer ou, pour éviter toute forme de confusion, changer de dénomination.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Nouvel incident de pilote automatique chez Tesla ?»

Publiez votre avis