Nouvel accident d’une Tesla semi-autonome

Publié le

par Olivier Guillaume

Il y a quelques semaines, l’accident mortel du propriétaire d’une Tesla S avait mis en lumière le potentiel danger de l’Autopilot, ce dispositif de pilotage automatique que la marque cherche à promouvoir. Le débat sur la conduite autonome risque de durer puisqu’un autre accident vient d’impliquer l’utilisation d’un tel système.

En effet, le conducteur d’une Tesla à Pékin a percuté une voiture à l’arrêt sur le bas-côté en dépit de l’activation de l’Autopilot. Le conducteur et le constructeur se rejettent mutuellement la responsabilité, l’un évoquant une publicité mensongère, l’autre estimant que l’automobiliste n’a pas cherché à éviter l’accident.

Tesla prétend en effet que son Autopilot n’est qu’une assistance à la conduite et que le conducteur doit toujours garder ses mains sur le volant, ce qui n’était pas le cas ici. De l’autre côté, l’individu accidenté affirme que Tesla vend son dispositif comme un mode de conduite autonome et non de conduite assistée. D’autres conducteurs ont apporté le même témoignage.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur « Nouvel accident d’une Tesla semi-autonome»

Publiez votre avis