Les vols de pièces auto, c’est toujours d’actualité !

Publié le

par Olivier Guillaume

Quand on parle de vol et de voiture, il n’est pas uniquement question de dérober le véhicule lui-même. Bon nombre de voleurs se contentent de certaines pièces, des jantes aux pots catalytiques. Et en dépit des efforts des pouvoirs publics, la pratique est toujours d’actualité...

Quelles pièces sont concernées ?

On dénombre les rétroviseurs, les jantes et les roues dans les vols les plus nombreux. Les sièges de véhicules familiaux sont aussi concernés dans une moindre mesure. Mais le plus fréquent et organisé reste le vol des pots catalytiques, où on dénombre un véritable réseau national. Ceci s’explique par les matériaux qui le composent, parmi lesquels on compte l’or et le platine.

A noter que pour voler ces véhicules ou ses pièces, les méthodes évoluent, notamment à cause des nouveaux systèmes d’ouverture. Nous l’avons vu, il est désormais plus fréquent de pirater ces systèmes que de forcer une serrure !

Le cas des pots catalytiques

En 2013, on estimait que les vols de pots catalytiques étaient passés de 80 à 1 280 en un an. D’où une série de mesure du gouvernement en place, renforçant le contrôle et classant les pots catalytiques comme produits dangereux. Peine perdue car le département de l’Indre a récemment été touché par une nouvelle vague de vols de pots. Les Peugeot et Citroën ont été particulièrement touchées en raison d’un système plus accessible.

Outre les matériaux attirant les voleurs, ces vols sont d’autant plus nombreux qu’ils sont faciles. Il suffit de couper le catalyseur, qui contient les métaux précieux. Avec les bons outils, cela ne prend que quelques minutes. Et comme cela se produit souvent la nuit...

Comment se protéger ?

Dans un premier temps, on conseille toujours de placer la voiture dans un garage fermé ou un endroit éclairé. Pour ce qui concerne le remboursement et l’assurance, il faut signer un contrat qui propose la garantie précisant la couverture de ce type de sinistre. Généralement, ce sont les contrats "tous risques" qui incluent une garantie "vol".

Néanmoins cette garantie fonctionne si la voiture a été touchée dans son intégralité. S’il ne manque qu’une ou plusieurs pièces sans que la voiture ait été volée elle-même, la garantie peut ne pas fonctionner à moins d’avoir souscrit à une option. En revanche, si la voiture a été volée puis retrouvée en moins d’un mois mais que des pièces ont disparu, l’indemnisation sera possible sans option.

Toute infraction doit être signalée dans les 24 heures suivant le vol et dans les 48 heures pour prévenir l’assureur, avec attestation de dépôt de plainte.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Les vols de pièces auto, c’est toujours d’actualité !»

Publiez votre avis