Les voitures électriques, trop silencieuses pour les Etats-Unis !

Publié le

par Olivier Guillaume

Si les automobilistes reprochent encore aux véhicules électriques leur autonomie limitée ou leur coût prohibitif, leur aspect silencieux est déjà moins contesté. En effet, il peut être agréable de conduire sans le brouhaha du moteur. Ainsi, pas de pollution atmosphérique ou sonore.

Sauf qu’en cas de présence d’un véhicule silencieux, certains piétons pourraient ne pas anticiper leur passage. Une enquête avait même révélé voici trois ans que lors d’accidents impliquant un piéton, les véhicules électriques étaient plus souvent mis en cause (19% d’écart) que les véhicules thermiques.

C’est pourquoi la gendarmerie américaine a pris les choses en main. A partir de septembre 2019, les voitures électriques ou hybrides devront disposer d’un système d’émission sonore. Celui-ci sera actif lorsque le véhicule circulera à moins de 30 km/h mais ne devra pas dépasser le volume sonore d’un véhicule thermique.

Une telle mesure concerne également l’Europe, et donc la France : ce "système d’avertissement acoustique du véhicule" sera obligatoire pour 2021, le temps que les constructeurs s’adaptent et s’équipent en conséquence pour l’horizon 2019. Ce n’est pas le cas de Tesla mais la Renault Zoé est déjà opérationnelle à ce niveau avec un bruit évoquant un vaisseau spatial, là où les véhicules Autolib’ de Paris émettent un bruit de cigale !


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Les voitures électriques, trop silencieuses pour les Etats-Unis !»

Publiez votre avis