Les radars automatiques ont rapporté 920 millions d’euros !

Publié le

par Olivier Guillaume

"Les radars sont là pour remplir les caisses de l’Etat". Cela est devenu un cliché de l’énoncer mais il n’est pas dénué de vérité pour autant. Si les conducteurs considèrent qu’il s’agit là de leur unique raison d’exister et si les pouvoirs publics mettent en avant leurs avantages en terme de sécurité, les chiffres témoignent du potentiel économique incontestable de ces dispositifs.

En effet, en cumulant toutes les amendes payées en 2016, on obtient une recette record de 920 millions d’euros, faisant suite à 23,5 millions de flashs ! Avec près de 4400 radars en circulation cette année-là, cela équivaut à une rentabilité de 209 000 euros par dispositif ! Cette recette inclut à la fois les amendes forfaitaires et les amendes forfaitaires majorées, les premières étant largement majoritaires (760,5 millions d’euros).

Ainsi non seulement le score de 789 millions de 2015 est battu à plate couture (16% de plus) mais en plus, les prévisions du gouvernement pour 2017 ont elles aussi été dépassées, puisque l’Etat prévoyait une recette de 844 millions en octobre dernier ! Une recette qui aurait dû être obtenue avec davantage de radars qu’en 2016...

Bien entendu, on peut mettre en avant l’arrivée des nouveaux radars pour expliquer ces statistiques. On pense notamment aux radars à double sens (600 en circulation) ou encore aux modèles autonomes qui ont détecté plus d’un million d’excès de vitesse dans sept départements à peine ! Cela en attendant l’arrivée des radars multifonctions, tels que les radars sanctionnant les refus de priorité aux piétons et les radars détectant les contresens. La cavale continue !


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Les radars automatiques ont rapporté 920 millions d’euros !»

Publiez votre avis