Les pneus recyclés, un projet viable ?

Publié le

par Olivier Guillaume

L’accent est souvent mis sur l’écologie et la protection de l’environnement en automobile. C’est ce qui a progressivement conduit à l’abandon du diesel et à l’avancée de l’hybride et l’électrique. Mais cela concerne la mécanique pure. Les pneus sont aussi un élément essentiel de la voiture et ont aussi leur rôle à jouer.
D’où l’idée des pneus "recyclés".

D’où vient le recyclage des pneus ?

Un pneu n’a pas pour faculté d’être biodégradable. Pire encore, sa composition chimique est une source de pollution, qu’il soit laissé en état ou brûlé. C’est pourquoi il a été interdit de les laisser traîner en pleine nature et c’est ainsi que le recyclage a été vivement conseillé.

Les manufacturiers de pneumatiques se sont donc associés en 2003 pour créer une entreprise de recyclage de gommes nommée Aliapur. Celle-ci est financée grâce à une éco-taxe ajoutée au prix des pneumatiques. Cette filiale a pour objectif de rassembler les pneus usagés, les trier et les recycler pour limiter leur impact sur l’environnement.

Sauf que de nombreux produits ou matières recyclés ont pu connaître une nouvelle vie. Pourquoi pas les pneumatiques ?

Les nouvelles vies des pneus usagés

Tous les pneus ne sont pas recyclés. Certains sont vendus à l’étranger ou en occasion, d’autres sont remis en état pour d’autres utilisations : soutien de bâches en milieu agricole, murs empêchant les avalanches ou chutes de pierre.

Sinon les différents matériaux servant à sa fabrication peuvent être réutilisés, notamment pour les voies de circulation une fois réduits en poudre ou granulats. Mais bien entendu, des pneus usagés sont de plus en plus souvent remis à neuf ou tout simplement recyclés pour être réutilisés sur les véhicules. On estime que 70% des pneumatiques ont été remis à niveau et la moitié ont été recyclés.

Le pari Michelin

Michelin, un des plus grands fabricants de pneus au monde, a lui été précurseur dans ce domaine. Il est le premier manufacturier à avoir un pneu "vert" en 1992. Il était donc logique que la marque frappe un grand coup. Elle a donc annoncé voici quelques semaines que d’ici 2048, tous ses produits seront recyclés et se débarrasseraient petit à petit du pétrole pour utiliser 80% de matériaux renouvelables.

A noter qu’il est prévu d’expérimenter le fameux concept de pneu biodégradable et réparable par impression 3D présenté l’an passé par la marque.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Les pneus recyclés, un projet viable ?»

Publiez votre avis