Les plus belles excuses pour un excès de vitesse !

Publié le

par Olivier Guillaume

Les automobilistes ne sont pas les êtres avec la meilleure foi au monde. Surtout quand ils sont pris en flagrant délit d’excès de vitesse. Généralement, les conducteurs ont la même excuse : ils ne savaient pas qu’ils roulaient aussi vite, ils étaient pressés, ou n’ont pas vu le panneau indiquant la vitesse limite.

Mais voici des cas plus particuliers.

A cause d’une envie pressante !

Bon, celui-ci n’est pas le plus original mais il reste cocasse. Après tout, la route ne manque pas d’espace disponible sur les bas-côtés pour se garer et se débarrasser du trop plein de liquide qui nous handicape. Or en novembre dernier, un automobiliste n’y avait pas pensé, d’où un excès à 112 km/h au lieu de 50. Et a sorti cette excuse pour expliquer sa vitesse.

Difficile à pardonner, d’autant que l’individu avait accumulé les impairs ce jour là : excès de vitesse, conduite en état d’ivresse (d’où l’envie pressante ?), et assurance + contrôle technique obsolètes !

A cause du vent !

Alors oui, une forte rafale de vent peut nous déséquilibrer, notamment s’il s’agit d’un vent latéral. On peut aussi s’en rendre compte qu’on croise un poids lourd en sens inverse. Peut-on supposer qu’un vent provenant de l’arrière peut nous pousser suffisamment fort pour que l’on aille trop vite ?

C’est ce qu’estimait un Australien l’an passé. Son excès était déjà plus raisonnable mais concret : 127 km/h contre 110 autorisés. Donc difficile de croire que le vent soit le seul responsable d’un tel écart. Surtout avec un pick-up de deux tonnes. L’Australie peut avoir un climat difficile mais pas à ce point !

A cause d’un cerf !

Remontons un peu plus loin et revenons en novembre 2016 cette fois et aux Etats-Unis. Dans l’Etat de Massachussets pour être précis. L’excès de vitesse était cette fois-ci de 64 km/h contre 48 km/h (40 miles au lieu de 30). Faisant appel de l’amende reçue en première instance au tribunal, le conducteur a osé poser la question suivante : est-ce que la police n’a pas contrôlé la vitesse d’un cerf au lieu de celle de son véhicule ?

Ce qui est d’autant plus stupide puisque selon le conducteur, il ne roulait pas à 40 miles mais à 51 miles, soit 82 km/h ! Ou comment s’enfoncer davantage. Bien entendu, il a conservé son amende d’origine (105 dollars)...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Les plus belles excuses pour un excès de vitesse !»

Publiez votre avis