Le vintage électrique : comment faire du neuf avec du vieux

Publié le

par Olivier Guillaume

A l’heure où l’électrique et le véhicule autonome représentent l’avenir pour un grand nombre de constructeurs, les voitures du siècle dernier se retrouvent un peu délaissées, au point que leur circulation ait été interdite dans Paris depuis cet été. Comment faire pour qu’elles retrouvent une seconde jeunesse ? En les transformant en modèle électrique !

La start-up français Ian Motion, crée par quatre ingénieurs automobiles au mois de juin, a montré l’exemple avec ce qu’ils appellent une "électrification" d’une Austin Mini. L’idée est de "donner une seconde vie aux véhicules afin d’éviter leur mise à la casse". En effet, se débarrasser d’un véhicule encore parfaitement apte à la conduite n’apparaît pas plus écologique que de la laisser rouler.

De quoi faire un beau pied de nez à la capitale qui ne veut plus voir ces engins d’un autre temps. Reste qu’une telle opération n’est évidemment pas gratuite. Cette Mini disposant d’une autonomie de 150 kilomètres sera vendue pour 40 000 euros. L’entreprise compte bien rentabiliser cet investissement avec 30 à 40 conversions d’Austin par an.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Le vintage électrique : comment faire du neuf avec du vieux»

Publiez votre avis