La voiture polysensorielle : la voiture de demain ?

Publié le

par L’équipe Minute-Auto.fr

Qu’elle soit électrique et/ou autonome, la voiture de demain sera certainement un prolongement de votre maison. Quitte à passer du temps coincé dans une voiture, autant que cela soit agréable, non ? L’idée est clair : optimiser le temps en voiture en le rendant le plus agréable possible pour le « conducteur » et les passagers. Voici quelques exemples concrets des innovations qui devraient voir le jour dans les années à venir ! Qu’on se le dise, il va y avoir du changement !

… Et tous les sens seront mis en éveil !

La vue
Comme on peut déjà le constater sur certains véhicules récents, les voitures du futur possèderont probablement un système d’éclairage très particulier permettant d’adapter les ambiances en fonction des situations.

Bien souvent à l’origine de la fatigue du conducteur, les sources lumineuses au sein de l’habitacle seront réduites au strict minimum. A l’image de ce que l’on peut retrouver sur les téléviseurs (technologie Ambilight de Philips), l’objectif est d’ajuster au mieux la luminosité pour reposer les yeux lors de la conduite de nuit.
A l’inverse, en cas de fatigue avéré, l’éclairage s’intensifiera afin de maintenir le conducteur en éveil. Comment me direz-vous ? La réponse un peu plus tard dans cet article…

Quel que soit l’option choisie par les constructeurs, les systèmes d’éclairage à LED permettront de réduire considérablement la consommation en électricité.

Le toucher
Avec le « Drive4U », le Français Valeo a présenté au dernier salon de l’Auto 2018 à Paris le « cockpit du futur ». « La voiture vous reconnaitra, soit par reconnaissance faciale, ou via votre smartphone et les préférences de l’utilisateur seront enregistrées ». Lorsque l’on parle de préférence on parle des réglages du siège, de l’éclairage, jusqu’à la personnalisation des playlist et du message d’accueil.
Sur certains modèles, il est d’ores et déjà possible de sélectionner un programme de massage ou bien même que celui-ci se déclenche automatiquement selon l’état de fatigue du conducteur !

Le cockpit sera équipé de caméras thermiques et le siège sera capable d’analyser les données physiologiques (rythme cardiaque, respiratoire…). Grâce aux données collectes la voiture s’adaptera à votre état.

Le toucher est également un des sens mis en éveil lorsqu’il s’agit de juger de la qualité d’un modèle. Outre le cuir qui est un vecteur naturel de qualité, l’utilisation de plastiques durs ou de matériaux moussés permettra aux constructeurs d’affirmer leurs positionnements.

Pour répondre aux questions environnementales et sociales, il y a fort à parier qu’ils mettront de plus en plus l’accent sur l’utilisation de matériaux écolos mettant le toucher en éveil. L’utilisation de panneaux de bois issus de forêts à gestion responsable en est un parfait exemple.

L’odorat
Le design olfactif est également une source de préoccupation pour les designers. En plus d’offrir de nouveaux parfums d’ambiance, la qualité de l’air dans l’habitacle reste une préoccupation.

En ce qui concerne ce dernier point, la mise en place de centrale de dépollution semble inévitable pour assainir l’air ambiant et réduire au maximum la pollution. Des filtres capables de capturer les odeurs, les poussières, les pollens et les gaz polluants seront installés dans les véhicules de demain.

Aujourd’hui, des marques spécialisées proposent des parfums d’ambiance haut de gamme permettant de parfumer subtilement votre habitacle. Libre à vous de choisir l’ambiance que vous souhaitez retrouver dans votre véhicule. Pour découvrir des exemples de parfums pour voiture « made in France », une petite visite chez imao parfums s’impose !

L’ouïe
L’acoustique est une problématique encore trop peu exploitée aujourd’hui. Pourtant, l’ouïe fait partie des vecteurs qui agit sur notre subconscient. Ce n’est pas anodin si pour évaluer la qualité d’une voiture, beaucoup d’automobilistes évoquent le bruit lié à la fermeture des portes, le grincement des sièges ou encore le son du moteur.
Pour détendre l’atmosphère, le conducteur pourra sélectionner des ambiances. Cigales, bruits d’enfants, de fontaine… pour un voyage en Toscane par exemple !
Pour redynamiser un conducteur sur le point de s’endormir, en plus de l’éclairage, la musique se dynamisera automatiquement.

Pour Bentley, la voiture de demain supprime même intégralement tous les sons désagréables au profit de sons plus reposant. Voici un exemple de ce à quoi pourrait ressembler la Bentley de 2050.

Vous l’aurez compris, de nombreuses innovations vont encore voir le jour et la voiture telle que nous la connaissons aujourd’hui risque de faire table rase dans les années à venir…


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «La voiture polysensorielle : la voiture de demain ?»

Publiez votre avis