La vidange moteur : mode d’emploi

Publié le

par Olivier Guillaume

L’entretien du véhicule ne se résume pas au traditionnel contrôle technique et à la vérification de la pression des pneus. Il convient de prêter une plus grande attention aux éléments essentiels du véhicule, notamment le moteur. Et cela passe par la vidange de celui-ci

Qu’est-ce qu’une vidange ?

Dans le cas d’une "vidange moteur", il s’agit de remplacer l’huile usagée par de l’huile propre et de changer le filtre, lui-même usagé. C’est une manœuvre à effectuer principalement avant les longs trajets et de manière régulière. Elle permet de faciliter la lubrification et le refroidissement du moteur, le protégeant ainsi d’éventuelles pannes dues à la corrosion ou à la présence de saletés et particules de métal. Un frottement des pièces métalliques risque en effet d’endommager le moteur.

Il est également possible de pratiquer d’autres vidanges avec le filtre à air, le filtre à carburant, le liquide de refroidissement ou encore la boîte de vitesses.

Quelle huile choisir ?

Il existe plusieurs types d’huiles pour les moteurs, chacune de qualité différente et chacune respectant différentes normes. En effet, vous n’aurez pas besoin de la même huile selon votre style de conduite, l’ancienneté de votre véhicule ou selon les recommandations du constructeur, disponibles sur le carnet d’entretien. On compte par exemples des huiles minérales, semi-synthétiques et synthétiques : les premières sont issues du pétrole et les dernières d’un procédé chimique.

Les huiles sont aussi différenciées selon leur viscosité : un haut caractère visqueux permet de mieux protéger le moteur mais un bas caractère visqueux favorise la circulation de l’huile dans la mécanique. Pour connaître leur degré de viscosité, les huiles sont répertoriées sous la forme "10W40". Le premier chiffre donne sa viscosité à froid (la lettre W signifie "winter" : hiver), le second sa viscosité à chaud. Plus le premier chiffre est petit, plus l’huile est fluide (à froid) et plus le second est grand, plus l’huile est visqueuse (à chaud).

Ainsi, l’huile avec un premier chiffre élevé (15) est davantage conseillée pour les voitures possédant un fort kilométrage tandis qu’en cas de premier chiffre bas (5), l’huile se destine aux voitures sportives avec peu de kilomètres au compteur.

A quel moment doit-on faire sa vidange ?

Selon votre motorisation, les constructeurs conseilleront une fréquence plus ou moins élevée. Avec un moteur diesel, la vidange doit s’effectuer tous les 5000 à 7000 kilomètres tandis qu’avec un moteur essence, la fréquence passe à tous les 10 000 à 15 000 kilomètres. Par contre, un diesel bénéficie d’une vidange plus rapide. Dans le doute, pratiquez une vidange tous les ans.

Cela étant, le carnet d’entretien vous indique généralement les fréquences de vidange.

Prix de la vidange

Le prix des forfaits vidange dépendent des professionnels mais également de l’huile utilisée pour votre moteur. Le prix moyen est généralement de 60 euros pour une voiture citadine mais il peut varier de 30 à 100 euros, ce pourquoi il est conseillé de demander plusieurs devis.

Comment faire sa vidange soi-même ?

Pour cela, munissez-vous de gants et levez la voiture. Il faut ensuite repérer le carter et débloquer le bouchon de vidange avec une clé, puis récupérer l’huile usagée avec un récipient en dessous du carter. Ceci fait, vous devrez remplacer le joint de bouchon de vidange puis le resserrer, à la main et à la clé, sans trop le serrer.

Après cela, vous pourrez reposer la voiture sur ses roues pour ouvrir le capot, ouvrir le bouchon de remplissage d’huile et verser l’huile neuve, sans dépasser le niveau maximum indiqué par la jauge.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «La vidange moteur : mode d’emploi»

Publiez votre avis