La Minute-Sport du week-end !

Publié le

par Olivier Guillaume

Ce weekend, les 24 Heures du Mans ont tenu en haleine des millions de fans de sport automobile avec une course riche en rebondissements. Pour les principaux faits de course, c’est dans la Minute Sport que cela se passe !

24 Heures du Mans : Pour la troisième année consécutive et la dix-neuvième fois de son histoire, Porsche a remporté l’épreuve grâce à l’équipage N°2 composé de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley. Une victoire surprenante à plusieurs niveaux. Déjà, la première moitié a été dominée par Toyota, qui avait réalisé un nouveau chrono record au cours des qualifications grâce à Kamui Kobayashi.

Hélas pour le constructeur nippon, ses trois voitures ont fini par connaître des soucis divers, aboutissant à l’abandon de deux prototypes et à un retard insurmontable pour le troisième. Ainsi, Toyota échouait à remporter Le Mans pour la dix-neuvième fois ! Porsche pouvait alors contrôler, ceci avant que l’équipage N°1 finisse par s’immobiliser à son tour à 11 heures, alors qu’il ne roulait même pas au maximum !

A cet instant, c’était un prototype de la catégorie inférieure LMP2 qui a pris la tête, car la Porsche N°2 avait rétrogradé plus tôt dans la course, ayant perdu une heure aux stands pour un remplacement de système hybride. Celle-ci a fini par combler son retard et reprendre les devants à deux heures de la fin. La Oreca-Gibson LMP2 N°38 (du Jackie Chan DC Racing, ça ne s’invente pas) a néanmoins conservé la seconde place grâce en partie aux efforts du jeune français de 19 ans, Thomas Laurent.

Le podium est complété par une autre Oreca, celle de l’équipe Vaillante Rebellion, redécorée et renommée ainsi en référence au célèbre héros de bande dessinée Michel Vaillant, dont le dernier tome récemment sorti est justement consacré aux 24 Heures du Mans. L’équipage N°13 comportait notamment Nelson Piquet Jr, premier champion de Formule E et fils du champion du Monde de F1 du même nom. L’autre Vaillante (qui a fini par abandonner) rassemblait elle deux noms illustres avec Nicolas Prost et Bruno Senna, respectivement fils et neveu de leurs glorieux aînés.

En GTE Pro, le suspens est resté entier jusqu’au bout, avec un écart ne dépassant jamais la minute entre les leaders. Aston Martin a fini par s’imposer avec l’équipage N°97 (Darren Turner-Jonathan Adam-Daniel Serra). Une victoire acquise... au dernier tour après que la Corvette N°63 de Jordan Taylor ait connu une crevaison ! Enfin, en GTE AM, c’est la Ferrari 488 N°84 (Will Stevens-Robert Smith-Dries Vanthoor) qui a franchi la ligne en première dans sa catégorie.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «La Minute-Sport du week-end !»

Publiez votre avis