La boîte robotisée à double embrayage : progrès ou poudre aux yeux ?

Publié le

par Olivier Guillaume

Le progrès en automobile ne passe pas uniquement par l’hybridation, l’électrique et la voiture autonome. Il se construit aussi avec d’autres évolutions, moins médiatisées mais tout aussi importantes. Aujourd’hui, la boîte de vitesses 100% manuelle avec la pédale d’embrayage et le levier de vitesses à boule est toujours d’actualité mais devient petit à petit dépassée. Il est maintenant question de modèles telle la boîte de vitesses robotisée à double embrayage.

Quels sont les différences avec la boîte de vitesses manuelle ?

La boîte de vitesses manuelle comporte la pédale d’embrayage, le sélecteur de vitesse via une grille en H, et cinq, six ou sept rapports selon les modèles. Avec une boîte de vitesses robotisée, la pédale d’embrayage n’est plus nécessaire. Certains conservent la grille en H mais beaucoup de boîtes robotisées récentes sont basées sur le modèle automatique : marche arrière (R), neutre (N) et marche avant (D). En revanche, elles ne possèdent pas de position parking.

Dans le cas d’une boîte à double embrayage, on retrouve deux demi-arbres chacun reliés à un embrayage au lieu d’un seul arbre d’entrée. L’un s’occupe des vitesses paires et l’autre des vitesses impaires. Du coup, en engageant la première vitesse, l’arbre primaire se ferme et l’autre s’ouvre, présélectionnant la deuxième vitesse. Puis le premier arbre s’ouvre progressivement et l’autre se ferme, et ainsi de suite.

Quels avantages ?

Avec cette boîte à double embrayage, votre véhicule gagne en efficacité. Les passages de vitesses sont plus rapides avec cette présélection, sans perte de couple ou rupture de charge entre deux changements de rapports. Elle permet par association des économies de carburant grâce à cette conduite fluide par rapport à une boîte auto classique.

Aussi, les boîtes de vitesses robotiques à double embrayage peuvent être automatiques ou séquentielles selon le mode de conduite voulu.

Quels inconvénients ?

Comme tout système perfectionné de ce type, il s’avère assez coûteux et ne s’adresse donc pas à tous les budgets. Aussi, comme il est question de présélection, il faut savoir régler le programme de sélection de façon précise afin d’éviter les ralentissements ou que le programme opte pour la mauvaise vitesse. Avec tous les paramètres du véhicule, cela peut s’avérer complexe.

Enfin, si les passages d’une vitesse à l’autre sont très rapides, les changements entre deux vitesses non consécutives sont plus lents.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «La boîte robotisée à double embrayage : progrès ou poudre aux yeux ?»

Publiez votre avis