Jaguar Land Rover s’attaque à la copie de son Evoque

Publié le

par Thomas Criqui

Les Chinois qui copient les Européens, ce n’est rien de nouveau. Ce qui l’est, c’est que - pour une fois - une groupe ose crier au scandale et au plagiat. Ce groupe, c’est celui de Jaguar Land Rover, qui a décidé de poursuivre Jiangling Motor, un constructeur chinois qui s’est construit son propre SUV sur la base d’un Range Rover Evoque.

Vendu sur le seul marché chinois, depuis juillet 2015, le Landwind X7 à l’allure parfaitement similaire à celle de l’Evoque. Seuls son tarif (environ 20.000€, à peine le tiers du modèle signé Range Rover), sa qualité de finition et ses maigres équipements diffèrent de l’authentique. De quoi énerver le groupe Jaguar Land Rover, qui compte bien en découdre devant la justice.

L’agence de presse Reuters indique que ce n’est pas la première fois que Jaguar Land Rover s’attaque au Landwind X7 de Jiangling Motor (détenu à hauteur de 30€ par le groupe Ford). Le groupe britannique aurait en effet déjà empêché sa distribution au Brésil.

La partie est cependant loin d’être gagnée, malgré le fait que le plagiat soit difficilement contestable. La justice chinoise sait faire traîner ce genre d’affaire... en témoigne l’histoire du CR-V d’Honda, copié par un petit constructeur local, et qui n’aura vu le constructeur nippon toucher un dédommagement que 12 ans plus tard. Ajoutez à celui la mauvaise publicité qu’une telle action engendre sur le premier marché automobile mondial et vous comprendre pourquoi - rarement - les constructeurs que nous connaissons s’engagent dans ce type de procédures.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Jaguar Land Rover s’attaque à la copie de son Evoque»

Publiez votre avis