Il voulait semer la gendarmerie... en voiture sans permis

Publié le

par Olivier Guillaume

Il y a ceux qui évitent les ennuis et ceux qui s’y plongent tête la première. Au point que cette stupidité devienne drôle malgré elle. Il faut dire que si l’alcoolisme au volant et le délit de fuite n’ont rien de nouveau, c’est le véhicule utilisé qui ajoute un caractère incongru à l’histoire suivante.

Cela s’est produit en Bretagne, plus précisément en Île-Et-Vilaine, en octobre dernier. Un homme de 65 ans avait grillé un stop, ce qui n’a pas échappé aux gendarmes placés dans le secteur. La maréchaussée lui demande de s’arrêter pour régler l’amende mais celui-là continue sa route comme si de rien était. Une course-poursuite s’engage alors.

Le problème, c’est que le conducteur a semble t-il oublié qu’il était au volant d’une voiturette ! Ces véhicules en modèle réduit sont utilisés par les personnes dépourvues de permis de conduire (d’où l’appellation VSP : voiture sans permis) mais ne peuvent dépasser une certaine vitesse avec leur cylindrée réduite. D’où une poursuite assez courte...

Les gendarmes ont donc pu constater deux choses. Premièrement, le permis du conducteur était suspendu, d’où son utilisation de la VSP. Ce qui ne plaidait déjà pas en sa faveur. Mais c’est le contrôle du taux d’alcool qui l’acheva puisque l’automobiliste comptait pas moins de 3,44 grammes d’alcool dans son sang !

Résultat de l’opération : voiturette saisie, trois mois de prison avec sursis, suspension de son assurance vsp et interdiction de passer le permis pendant trois ans. Reste à savoir s’il va enfin se calmer après cela...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Il voulait semer la gendarmerie... en voiture sans permis»

Publiez votre avis