Il se fait dédommager après avoir endommagé sa Ferrari sur un dos d’âne !

Publié le

par Olivier Guillaume

On a de coutume de penser que c’est aux Etats-Unis seulement que l’on arrive à obtenir un dédommagement ou/et un remboursement pour tout et n’importe quoi, tant que l’on arrive à tourner la situation en notre faveur. Pourtant, on peut aussi obtenir gain de cause en France suite à une contrariété qui paraîtrait mineure.

On en a eu la preuve dans le Var, et tout cela à cause d’un simple dos d’âne. Cette installation faite pour ralentir les conducteurs trop pressés en commune est extrêmement répandue et il convient à chacun d’adopter l’allure adaptée en le franchissant. D’autant qu’ils sont souvent placés dans des zones à vitesse réduite.

Sauf qu’un ralentisseur doit répondre à certaines règles, notamment ne pas être trop haut ou raide car il pourrait ainsi endommager un véhicule, même si celui-ci y met de la bonne volonté. A plus forte raison s’il s’agit d’un véhicule sportif, généralement rabaissé. C’était le cas d’une Ferrari qui a en effet été abîmée par un ralentisseur.

Or son propriétaire a consulté un spécialiste des ralentisseurs non-conformes. Celui-ci l’a conseillé de porter plainte contre le maire, puisqu’il est responsable de ce type d’installation. Et il a eu raison puisque le dos d’âne n’était pas réglementaire, ce qui a même été confirmé par la contre-expertise voulue par le maire ! Et voici 2000 euros de dédommagement à la charge de l’élu, sans compter le remboursement des frais pour réparer.

A noter pour d’autres conducteurs victimes de cet impair...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Il se fait dédommager après avoir endommagé sa Ferrari sur un dos d’âne !»

Publiez votre avis