Il porte plainte contre Citroën : sa marche arrière l’a amené en avant !

Publié le

par Olivier Guillaume

Chaque période nous offre ses histoires de défaillances mécaniques en automobile. Il y a peu de temps, il était surtout question des bugs des dispositifs automatisés, notamment chez Tesla, d’où certaines plaintes. Quelques années plus tôt, c’étaient les régulateurs de vitesse qui provoquaient la panique chez les conducteurs. Mais qu’en est-il de la boîte de vitesse automatique qui fonctionne à l’envers ?

C’est ce qu’il s’est produit l’année dernière. François Etienne venait alors de louer un C4 Picasso flambant neuf et équipé de la boîte automatique. Garé à deux pas de la Garonne en marche avant, François a souhaité reculer pour quitter son parking et reprendre sa route. Manque de chance, bien qu’il ait enclenché la marche arrière, son véhicule a plutôt avancé, risquant ainsi le grand plongeon !

Heureusement, François a freiné à temps. Reste que contrairement à ce qu’il pensait dans un premier temps, la déclivité du terrain n’y était pour rien. Un garagiste lui a indiqué le caractère défectueux de sa boîte de vitesses et Citroën a d’ailleurs reconnu cette incongruité. Résultat, François a décidé de porter plainte contre le constructeur pour "mise en danger délibérée de la vie d’autrui" !

Le constructeur s’est pourtant défendu : une fois la boîte réinitialisée, le souci n’a plus jamais été rencontré en dépit de la présence de 415 000 véhicules équipés de la fameuse boîte auto. Reste qu’un précédent existe avec la mort d’un piéton en octobre 2015, après qu’une conductrice ait elle aussi avancé au lieu de reculer. Conductrice qui est poursuivie pour homicide involontaire...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Il porte plainte contre Citroën : sa marche arrière l’a amené en avant !»

Publiez votre avis