Il emprunte la Ferrari de son père : il se fait arrêter faute d’assurance

Publié le

par Olivier Guillaume

Il n’est pas rare de tomber sur de nouvelles histoires de conducteurs arrêtés faute de détenir le permis de conduire. L’appel de la route semble toujours être le plus fort pour certains. Mais cela ne veut pas dire que les possesseurs du papier rose passent à travers les mailles du filet si d’autres papiers manquent à l’appel.

Ainsi, un jeune homme de 28 ans a été récemment en mesure de conduire la Ferrari California de son père, une supercar de 200 000 euros n’étant évidemment pas à la portée de tout le monde. A son crédit, il avait bien le permis et n’a pas commis de sortie de route ou d’excès de vitesse, contrairement à (beaucoup) d’autres. Sauf qu’au delà d’emprunter le bolide en toute discrétion (le paternel étant évidemment en vacances à ce moment), le jeune homme a oublié un détail important : l’assurance.

En effet, il n’était évidemment pas inscrit en tant que conducteur de cette Ferrari. Or la police compte bien vérifier ce type d’information à chaque contrôle, à plus forte raison quand elle croise une Ferrari conduite par un jeune conducteur ! Pour rappel, un défaut d’assurance peut conduire à une confiscation du véhicule mais aussi dans le pire des cas à une amende de 3750 euros ou une suspension du permis de 3 ans. Même si l’amende forfaitaire est généralement de 500 euros.

Résultat, la voiture a été confisquée et la police a en profité pour communiquer sur le sujet via les réseaux sociaux.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Il emprunte la Ferrari de son père : il se fait arrêter faute d’assurance»

Publiez votre avis