Il conduit à contresens, en état d’ébriété et finit par percuter les gendarmes !

Publié le

par Olivier Guillaume

Il arrive à tout le monde de faire des erreurs en voiture. Prendre la mauvaise direction, dépasser la vitesse limite d’un ou deux km/h, refuser une priorité.. La personne responsable n’est pas un mauvais conducteur pour autant mais elle ne peut que se sentir un peu bête sur le coup. Maintenant, imaginez un conducteur qui commet non pas une, ni deux mais bien trois infractions dans la même nuit !

C’est ce qu’il s’est produit à Bellegarde-sur-Valserine dans l’Ain. Dans la nuit du 14 au 15 janvier, un automobiliste de 21 ans voulait atteindre la grand place de la ville mais le chemin habituel était passé en sens unique. Qu’à cela ne tienne, le conducteur a continué sa route en dépit d’un panneau sens interdit bien visible. Cela fait une infraction.

Le problème, c’est que la police municipale longeait la rue. Et à l’autre bout de celle-ci, une voiture de gendarmerie était en place pour contrôler tout manquement au code de la route. Les gendarmes allaient être gâtés puisque le jeune conducteur, se rendant compte de son erreur, a freiné, glissé sur le verglas et fini sa course dans leur voiture ! Cela fait deux infractions.

Et pour couronner le tout, le conducteur était en état d’ébriété. Et de trois ! Pas étonnant qu’il ait eu droit au retrait de huit points sur son permis, le nombre maximum en cas de contravention. Il sera évidemment jugé devant un tribunal correctionnel pour sa nuit particulièrement riche en infractions.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Il conduit à contresens, en état d’ébriété et finit par percuter les gendarmes !»

Publiez votre avis