Etude : la voiture semi-autonome peut améliorer la sécurité

Publié le

par Olivier Guillaume

Le grand débat autour de la voiture autonome est le suivant : est-ce que ces systèmes automatisés sont plus sûrs grâce à tous les paramètres calculés ou est-ce qu’ils sont plus dangereux sachant qu’ils ne peuvent anticiper certaines situations ? Avec l’accident mortel d’un conducteur de Tesla disposant d’un système automatisé, la question est revenue sur le devant de la scène. L’université de Carnegie Mellon en Pennsylvanie a cherché à y répondre.

Or selon elle, les équipements utilisés dans le cadre de l’automatisation des véhicules seraient en mesure d’empêcher pas moins de 10 000 accidents mortels sur toute une année sur le territoire américain. Ils pourraient également réduire la gravité d’un bon quart des accidents sur 1,3 millions d’accrochages routiers.

Cette étude inclut entre autres des dispositifs tels que le freinage automatique, l’alerte de changement de voie, le système de surveillance de l’angle mort et l’alerte anti-collision. Cependant, il est question de systèmes permettant une conduite semi-autonome et non totalement automatisé. Ces résultats ne sont donc... qu’à moitié encourageants.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Etude : la voiture semi-autonome peut améliorer la sécurité»

Publiez votre avis