Clim’ : Bien l’entretenir pour la faire durer

Publié le

par Thomas Criqui

Après la pluie, le beau temps. Gageons que l’adage dit vrai. Après d’interminables semaines sous la pluie aux quatre coins de l’hexagone, voilà que le soleil s’invite parmi nous en ce début de mois de juillet, lançant pour de bon l’été. Et qui dit soleil, été, chaleur dit forcément... climatisation ! Passée aux oubliettes l’hiver durant, il est grand temps de la faire tourner à plein régime, en respectant quelques règles d’usage bien évidemment !

La clim’, ça marche comment ?
Tout d’abord, rappelons qu’il existe deux types de climatisation : la manuelle et l’automatique. La finalité est la même mais l’automatique a l’avantage de réguler au degré près la température dans l’habitacle, à la convenance de Monsieur (ou plus certainement de Madame). Ici, ce sera donc un thermostat placé sur le tableau de bord de la voiture qui va réguler la température.

Pour y parvenir, ce thermostat gère un embrayage électromagnétique, reliant (si la clim est activée) une poulie (entraînée par la courroie quand le moteur tourne) et un disque d’entrainement de l’arbre du compresseur. Derrière (et/ou devant) ce compresseur se cachent condensateur, ventilateur, filtres, détenteur, évaporateur... Beaucoup de pièces donc, qui nécessite un minimum d’entretien pour assurer le bon fonctionnement de la climatisation.

Mais au fait, pourquoi la clim’ ?
La réponse est évidente mais pas toujours très complète. Si le commun des mortels sait pertinemment que la climatisation sert à rafraîchir l’habitacle de la voiture en refroidissant l’air chaud et en le maintenant à une certaine température, on en oublierait presque que la climatisation permet également d’assécher l’air ambiant. Plutôt pratique quand le pare-brise et les vitres latérales sont embuées, par temps de pluie et même en plein hiver, quand la glace et la neige font leur apparition.

Alors, comment on l’entretient cette clim’ ?
Devenue de plus en plus complexe au fil des années, la climatisation demande un suivi, au même titre que d’innombrables autres éléments de votre voiture. Et il vaut mieux la bichonner car l’addition en cas de panne grimpe assez vite... 100€ pour un déhydrateur, 10x plus pour un compresseur. Les professionnels conseillent donc d’utiliser la climatisation au moins une fois par mois, durant un quart d’heure, ce afin d’éviter les risques de fuites.

Pensez également à nettoyer ou faire nettoyer le circuit complet une fois dans l’année, à l’aide d’un traitement antibactérien. Profitez en pour contrôler ou faire contrôler le circuit et n’oubliez pas qu’il est indispensable de changer le filtre d’habitacle et de recharger la climatisation en gaz une fois le nettoyage terminé.

Du gaz dans ma clim’ ?
Vous vous en doutez, la climatisation de votre voiture n’a pas le pouvoir de transformer l’air chaud en air frais d’un claquement de doigt (ou de courroie). Pour que l’ensemble fonctionne, la climatisation a besoin de fluides frigorigènes, à l’image de ceux présents dans votre réfrigérateur. Ces fluides (ensuite transformés en gaz) sont des produits chlorés sélectionnés pour leur forte capacité à absorber la chaleur et constamment améliorés pour des raisons évidentes de sécurité et de protection de l’environnement.

Comment savoir si ma clim’ est fatiguée ?
Elle est sympa cette climatisation ! Elle vous prévient dès qu’elle est malade et le signe évident de sa méforme n’est autre que l’absence de rafraîchissement. De nombreuses pièces peuvent être défectueuses et certaines peuvent vous donner la puce à l’oreille. En cas de buée sur le pare-brise, c’est que le déhydrateur est en fin de vie. Et si vous entendez un bruit métallique, il est fort à parier que votre compresseur est proche de passer l’arme à gauche.

Où la faire réparer ?
Si vous pensiez aller au garage de Marcel au coin de la rue, méfiez-vous ! Depuis 2010, les garagistes doivent être en possession d’un agrément pour manipuler le gaz de climatisation. Comme dit plus haut, ce gaz est hautement polluant, et chaque intervention sur la climatisation nécessite une recherche de fuite au préalable. Vérifiez donc que votre garagiste est bien agrée intervenir sur la climatisation de votre voiture.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Clim’ : Bien l’entretenir pour la faire durer»

Publiez votre avis