Dieselgate : Volkswagen ne remboursera pas l’Europe

Publié le

par Olivier Guillaume

Afin de réparer les dégâts de son fameux "dieselgate", Volkswagen s’était engagé à dédommager tous les clients concernés par les véhicules aux données manipulées et à racheter un certain nombre de véhicules incriminés. Un gouffre financier à prévoir, rien que pour rembourser les États-Unis.

Qu’en est-il de l’Europe ? Matthias Muller, le patron du groupe, a indiqué que si Volkswagen rappellerait également ses véhicules européens, le constructeur n’allait pour autant offrir aucune compensation financière aux clients du Vieux continent.

Pourquoi près de 480 000 clients des États-Unis y ont droit, dans ce cas ? Car de l’autre côté de l’Atlantique, les actions de groupes sont légion et elles sont suffisamment influentes pour pousser Volkswagen à courber l’échine. Rien de tout cela en Europe. Aussi, rappelons que le constructeur a manipulé des données quant aux émissions nocives de ses véhicules mais que les contraintes à ce sujet existaient surtout aux États-Unis. En résumé, Volkswagen était davantage coupable dans ce secteur qu’en Europe.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Dieselgate : Volkswagen ne remboursera pas l’Europe»

Publiez votre avis