Des moissonneuses sur l’autoroute ?!

Publié le

par Olivier Guillaume

Avec les chassés-croisés des vacances d’été, les autoroutes sont d’autant plus occupées. C’est donc l’occasion de croiser certains véhicules plus fantaisistes que l’on ne distinguerait pas le reste de l’année. Cependant, l’autoroute reste une voie rapide, donc déconseillée aux véhicules à vitesse modérée, rendant d’autant plus rare leur apparition en ces lieux.

Or il s’agit non seulement de la période des vacances mais aussi de celle des moissons. Donc propice à l’apparition de moissonneuses-batteuses... y compris sur autoroute ! En effet, le 7 juillet dans l’Hérault, la gendarmerie s’est vue obligée d’interpeller deux moissonneuses, qui faisaient leur chemin sur l’A75 jusqu’à la moisson suivante. D’où une verbalisation pour "circulation non autorisée sur autoroute et défaut de plaque d’immatriculation".

Il s’est avéré par la suite que les deux conducteurs, sous le coup de la fatigue, se sont trompés de chemin. En partant d’Arles dans les Bouches-du-Rhône la veille au soir avec de tels engins, on peut les comprendre ! Ils ont ainsi quitté l’autoroute escortés par la gendarmerie pour retrouver la route départementale et rejoindre Rodez (Aveyron). Il fallait minimiser les risques d’accidents au vu de la différence de vitesse, de la présence d’une forte pente et du tunnel de l’Escalette.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Des moissonneuses sur l’autoroute ?!»

Publiez votre avis