Comment se faire rembourser en cas de voiture inondée ?

Publié le

par Olivier Guillaume

Une voiture en circulation doit être obligatoirement assurée. Cependant, selon le niveau d’assurance et les garanties choisies, tous les dommages ne seront pas couverts. Généralement, une assurance peut couvrir le vol et l’incendie mais qu’en est-il d’une inondation ? Existe t-il une garantie à ce sujet et si oui, comment être indemnisé ?

La garantie "catastrophe naturelle" / "événements climatiques"

La majorité du temps, ce sont les garanties "événements climatiques" et "catastrophe naturelle" qui permettent une indemnisation en cas d’inondation. En effet, les inondations peuvent être classées dans ces catégories. Cela s’applique aussi bien lorsqu’une voiture est inondée en étant stationnée que lorsqu’elle traverse une route gorgée d’eau.

Cependant il faut distinguer ces deux garanties : la seconde ne fonctionne que si les pouvoirs publics ont déclaré un événement climatique en tant que "catastrophe naturelle" dans le Journal Officiel. Sinon, seule la garantie "événements climatiques" sera activée. Notons aussi que ces deux garanties sont surtout inclues dans les couvertures "tous risques". Ceux qui ne sont assurés qu’au tiers ne seront pas concernés.

Procédure de remboursement

Vous disposez de cinq jours pour déclarer le sinistre s’il s’agit d’un simple événement climatique et dix jours s’il s’agit d’une catastrophe naturelle. Le plus tôt est évidemment préférable. Un expert dépêché par l’assurance constatera les dégâts et estimera si le véhicule est réparable ou non. L’indemnisation prendra cependant plusieurs semaines

Réparable ou irréparable ?

Jusqu’en 2010, le Code de la Route estimait qu’une voiture était irréparable si l’eau dépassait la planche de bord. Depuis 2010 un accord entre experts et assureurs a raboté cette limite : elle est désormais fixée à l’assise du siège. Cette modification a été motivée par l’omniprésence de l’électronique dans les véhicules récents.

Comme les capteurs sont souvent situés en bas, beaucoup d’experts choisissent de classer le véhicule comme "irréparable". Dans ce cas, l’assureur récupérera la voiture et remboursera le conducteur. Le montant du remboursement dépendra de la valeur du véhicule, son âge et son potentiel à la revente. Si la voiture est réparable, l’assureur prendra en charge les réparations.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Comment se faire rembourser en cas de voiture inondée ?»

Publiez votre avis