Ces rappels de voitures improbables !

Publié le

par Olivier Guillaume

Une des plus grandes angoisses des constructeurs, c’est qu’un petit dysfonctionnement technique aboutisse à une grande vague de rappels de véhicules pour éviter tout accident ou tout simplement corriger le problème. On pense par exemple au dieselgate de Volkswagen ou de la faillite du fabricant d’airbags Takata pour les plus médiatisés.

BMW perd le contact

Récemment, c’est BMW qui s’est retrouvé sur le devant de la scène avec des coupures de contact inattendues. Un problème présent sur des modèles de 2007 à 2011 et qui avait même provoqué la mort d’un automobiliste à Noël 2016 : il avait percuté un arbre en voulant éviter une BMW soudainement stoppée sur la route, sans éclairage.

D’où le rappel de plus de 36 000 voitures au Royaume-Uni. Sauf que vient de survenir un deuxième, de 312 000 véhicules cette fois ! Les soucis de coupure concernaient donc un plus grand nombre de BMW...

20 millions de véhicules rappelés... et qui n’ont pas été corrigés !

Cela étant, BMW n’est pas le constructeur qui a le plus à rougir de ces histoires de rappels. Toujours au Royaume-Uni, un Top 10 des plus gros rappels de l’histoire automobile a été érigé et on trouve Ford en tête de liste. Non seulement la firme de Détroit compte le plus grand nombre de véhicules ramenés au garage suite à des rappels mais s’est distingué par le plus gros d’entre eux.

Cela s’est produit en 1980, où un sélecteur sur une boîte automatique passait du neutre à la marche arrière... automatiquement. Un problème qui a touché plus de 20 millions de véhicules construits sur une décennie entière ! Ceux-ci ont bien entendu été rappelés, sauf que changer la boîte de 23 millions de véhicules aurait coûte bien trop cher. Ford a donc collé un sticker sur la planche de bord pour expliquer comment verrouiller manuellement le sélecteur !

Entre temps, 6000 accidents ont eu lieu, aboutissant à une centaine de morts...

Autres rappels :

- Ford, 15 millions de véhicules en 1999 pour un régulateur de vitesse défectueux

- Toyota, 9 millions de véhicules en 2009-2010 pour des accélérations subites

- General Motors, 5,8 millions de véhicules en 1981 pour des soucis de suspension.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Ces rappels de voitures improbables !»

Publiez votre avis