Ce qui change au 1er janvier 2018, ép.5 : les radars

Publié le

par Olivier Guillaume

Comme toujours, le nouvel an apporte son lot de changements, de nouvelles mesures ou de nouvelles réglementations, et ce dans bien des domaines. Le secteur de l’automobile n’y échappe évidemment pas ! Penchons-nous sur la question.

Les radars : la privatisation des voitures banalisées a débuté

C’est donc fait : la privatisation des voitures-radar a débuté, à commencer par la Normandie. 26 véhicules banalisés sont pilotés par les employés d’une société privée, et non plus des représentants des forces de l’ordre.

L’objectif est évidemment d’utiliser bien davantage ces voitures qui, l’an dernier, n’étaient utilisées en moyenne qu’une seule heure par jour. Elles devraient désormais assumer des journées de travail entières. Important à savoir : la société privée concernée n’est pas rémunérée au nombre de PV distribués mais bien au forfait.

Bien entendu, cette privatisation va peu à peu s’étendre dans tout le pays au cours de l’année 2018.

Du côté des cabines installées en bord de routes, il devrait y en avoir un peu plus cette année (4800 au lieu de 4700), mais ce sont surtout environ 1000 radars qui vont être renouvelés, munis d’une nouveauté : le fameux radar-tourelle.

Le radar-tourelle est multi-fonctions : il peut contrôler le respect de la vitesse, celui des feux rouges, mais également très bientôt le respect des distances de sécurité, le franchissement des lignes blanches ou encore le respect des stops. Soyez donc prudents... et vigilants !


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Ce qui change au 1er janvier 2018, ép.5 : les radars»

  • Par Grincheux

    Ha bon ??
    Sont au forfait ??
    Remarquez, avant il n’y avait pas de quota non plus hein ....^^"

Publiez votre avis