Ce qui change au 1er janvier 2018, ép.4 : le stationnement

Publié le

par Olivier Guillaume

Comme toujours, le nouvel an apporte son lot de changements, de nouvelles mesures ou de nouvelles réglementations, et ce dans bien des domaines. Le secteur de l’automobile n’y échappe évidemment pas ! Penchons-nous sur la question.

Stationnement : le grand chamboulement

C’aurait pu être une bonne nouvelle : désormais, ceux qui ne paieront pas (ou pas suffisamment) leur stationnement n’auront plus de PV. Seulement voilà, ils seront tout de même pénalisés.

Il s’agit du nouveau forfait post-stationnement (FPS), découlant de la loi de 2014 prévoyant que les mairies reprennent à leur compte la compétence du stationnement non réglé. Désormais, les mairies sont donc libres de fixer le montant de l’amende, tout en tenant compte du fait que le FPS doit correspondre à la somme due pour la durée maximale de stationnement dans la zone concernée.

Conséquence directe : les mairies revoient leur grille tarifaire. Si le PV était jusqu’alors de 17 €, le FPS sera de 35 € dans la plupart des endroits, atteignant jusqu’à 50 € à Paris et même 60 € à Lyon. Il devrait y avoir quelques exceptions, comme à Castres où le montant a été fixé à seulement 10 €.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Ce qui change au 1er janvier 2018, ép.4 : le stationnement»

Publiez votre avis