Ce qui change au 1er janvier 2018, ép.1 : les primes

Publié le

par Olivier Guillaume

Comme toujours, le nouvel an apporte son lot de changements, de nouvelles mesures ou de nouvelles réglementations, et ce dans bien des domaines. Le secteur de l’automobile n’y échappe évidemment pas ! Penchons-nous sur la question.

Des primes qui changent

Et en tête de liste : la nouvelle prime à la casse. En effet, une prime de 1000 € est désormais accordée à tous les propriétaires qui décident de mettre à la casse leur voiture essence âgée de plus de 20 ans, c’est-à-dire d’avant 1997 (date de première mise en circulation). Idem pour les propriétaires d’une voiture diesel d’avant 2001.

Comment en bénéficier ? En achetant un véhicule rejetant moins de 130 g/km de CO2, qu’il soit neuf ou d’occasion, et donc la vignette Crit’Air correspond à 0, 1 ou 2. Par ailleurs, les ménages non imposables bénéficient d’une prime à la casse doublée (2000 €) pour toute voiture essence d’avant 1997 ou diesel d’avant 2006.

Une autre prime change également : la prime à la conversion. Il s’agit de l’aide octroyée par l’Etat si vous décidez de vous séparer d’un modèle ancien afin d’acheter un véhicule "vert". Seulement voilà, les mesures économiques du gouvernement passent par là : pour les véhicules électriques, l’aide diminue de 4000 à... 2500 €, cette année. Et ce n’est guère mieux pour les hybrides rechargeables (21 à 60 g/km de CO2), puisque la prime passe de 2500 à seulement 1000 €.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «Ce qui change au 1er janvier 2018, ép.1 : les primes»

Publiez votre avis