L’assurance auto-connectée, l’individualisation du risque

Publié le

par L’équipe Minute-Auto.fr

Des millions de données sont désormais disponibles dans tous les secteurs d’activités : santé, transport, commerce… Leur utilisation est en train de bouleverser la gestion des risques. En effet les offres d’assurance auto-connectée se multiplient, en quoi séduisent-ils les automobilistes ? Qu’est-ce qu’ont les assureurs à y gagner ?

Une prime d’assurance à l’image de la conduite.

L’assurance auto-connectée permet au souscripteur de bénéficier d’une remise sur sa prime d’assurance en fonction de la manière dont il conduit. Afin d’analyser la conduite, un boitier est installé sur la voiture. La Drive Box qui contient un accéléromètre et une puce GPS identifie quatre types d’événements : la vitesse dans les virages, les freinages brusques, les accélérations forcées ainsi que la vitesse d’un trajet comparé à la moyenne du trafic.

Toutes ces données sont traitées et donnent un score à l’utilisateur en fin de parcours. Ce score peut permettre à l’utilisateur de faire baisser sa prime d’assurance jusqu’à 40%. Chez Direct Assurances qui a lancé YouDrive, le niveau moyen de réduction tarifaire est de 21% selon le président-directeur général. Ces avantages pécuniaires se trouvent sous forme de cagnotte dans l’offre Roadcoach proposée par Amaguiz. Certaines compagnies d’assurances pourraient même proposer des avantages sous forme de services - assistance offerte avec géolocalisation, notification de vol, etc- à la place d’avantages pécuniaires.

La fin de la mutualisation des risques ?

L’utilisation de ces données permet donc de proposer au client un contrat personnalisé. Il s’agit d’une opportunité pour les assureurs puisque cela permet aux compagnies d’assurance de servir le désir de personnalisation des clients. Cependant cette généralisation de l’individualisation va à l’encontre du principe de l’assurance qui est la mutualisation des risques.

L’assurance se réinvente au travers de la prévention.

Ces contrats personnalisés séduisent les conducteurs puisqu’ils leurs permettent de diminuer le coût de leur assurance de manière significative. C’est aussi une manière pour les assureurs de responsabiliser leurs clients et ainsi de prévenir les sinistres. Dans cette optique de nombreuses initiatives sont mises en place : Boursorama a lancé Carapass, une application qui coach les conducteurs en leurs dispensant des conseils selon les données récoltées. Enfin, depuis 2014, Allianz, en plus d’offrir une remise allant jusqu’à 30%, offre un suivi des consommations de carburant.

Qu’en est-il de la collecte de masse de données ?

La collecte de données personnelles pose un problème à la fois législatif mais aussi commercial. Dans quelle mesure les utilisateurs sont-ils enclins à livrer autant de données sur eux ? Selon une étude de Deloitte sur l’assurance auto connectée, les conducteurs sont prêts à fournir leurs données s’ils reçoivent au moins 25% de réduction sur leur prime.

D’un point de vue juridique, la collecte et l’utilisation de données sont en plein débat législatif. Ces sortes de « boîtes noires » pourraient notamment servir de preuves dans un litige. Par exemple depuis 2012 en Italie le boitier connecté peut servir à prouver que le coup du lapin a été causé par un choc ayant lieu au delà d’une certaine vitesse.

Un marché français prometteur mais en retard…

Selon l’étude du cabinet de conseil qui porte sur la population européenne, ce type d’assurance représentera plus de 2,2 milliards d’euros en 2020 soit 12% du marché et 15 milliards d’euros au niveau européen soit 17% du marché. En France moins de 20 000 contrats ont été souscrits, soit 0,1% du marché de 30 millions de véhicules, alors qu’en Italie 6,2 millions de contrats auto connectée ont été souscrits et 450 000 au Royaume Uni. En effet, l’Italie est leader dans ce domaine : 40% du portefeuille d’assurance auto d’UniPolSai, le leader du secteur, est constitué d’assurances auto-connectées.

Les assureurs voient donc dans la voiture connectée un moyen de créer de la valeur à la fois au travers des données reçues en échange de services supplémentaires offerts mais aussi par la réduction du nombre de sinistres.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «L’assurance auto-connectée, l’individualisation du risque»

Publiez votre avis