AG Volkswagen : faute avouée, à moitié pardonnée ?

Publié le

par Olivier Guillaume

Avec le fameux dieselgate qui a secoué le groupe Volkswagen, son assemblée générale risquait d’être au minimum tendue. Au final, après onze heures de débat, les têtes dirigeantes ont obtenu un vote favorable à une large majorité, mais l’affaire n’est certainement pas oubliée.

En effet, les dirigeants ont été approuvés à plus de 97% mais n’ont pas manqué de faire leur mea culpa en reconnaissant "l’ombre jetée sur cette grande entreprise" pour citer le directeur financier Hans Dieter Pötsch et les "limites éthiques transgressées" selon Matthias Müller, président du directoire

Cette confiance n’est pas aveugle puique ces hauts dirigeants n’ont pas été pris en flagrant délit de malversation ou autre infraction mais toute la lumière n’a pas encore éclairé l’affaire, d’où l’ouverture d’une enquête visant Martin Winterkorn et Herbert Diess, respectivement ex-président du directoire et directeur de la marque Volkswagen pour manipulation du cours de la Bourse de l’action du groupe, toujours en rapport avec les tests truqués.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «AG Volkswagen : faute avouée, à moitié pardonnée ?»

Publiez votre avis