Acheter un char d’assaut et avaler le bitume avec, c’est possible !

Publié le

par Thomas Criqui

Rayez dès à présent la sortie du nouvel iPhone de vos agendas (le 16 septembre, pour ceux qui voudraient quand même croquer la pomme !), et entourez en rouge la date du 18 septembre. Surlignez-la même ! Car c’est ce jour là que vous pourrez devenir - à condition d’avoir des revenus honorables, une belle paire de c****** et un peu de chance - l’heureux propriétaire d’un tank !

Ne riez pas, c’est sérieux. La vente se déroulement au Normandy Tank Museum de Catz qui, faute de visiteurs en son sein, se sépare de ses précieux monstres d’acier. Et il y en aura pour tous les goûts puisqu’en plus des chars d’assaut, jeep et autres motos d’époques seront également mises en vente. Notez cependant que pour un célèbre char M4 Sherman, il faudra sortie le chéquier et y inscrire un montant compris entre 200.000 et 400.000€. Oui, GTA en réalité plus que virtuelle, ça a un coût !

Vous êtes toujours intéressé ? Sachez déjà qu’il vous faudra disposer du permis poids lourd pour être en règle en cas de contrôle routier. Mais cette petite ligne sur votre papier rose ne vous suffira pas à arpenter les rues de votre petite commune en Sherman. Il vous faudra également rendre un dossier de deuxième catégorie auprès de votre Préfecture et justifier de l’affiliation à une association ou structure légale en lien avec la possession d’un tel engin.

Le tank, parlons en justement. Vous devrez le faire équiper de chenilles ne détériorant pas la chaussée. Et il ne pourra sortir de votre cour qu’à l’occasion de manifestations spécifiques ou dans certaines conditions particulières reconnues par la Préfecture. De toute façon, pas sûr que ce soit ce qu’il y a de plus pratique pour faire ses courses au supermaché du coin...


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «Acheter un char d’assaut et avaler le bitume avec, c’est possible !»

Publiez votre avis