A quoi ressemble la voiture d’occasion moyenne en France en 2017 ?

Publié le

par L’équipe Minute-Auto.fr

A quoi ressemble la voiture d’occasion moyenne en France ? Chaque année, l’Argus réalise une étude sur la question par rapport aux ventes de l’année précédente et dresse un portrait-robot. Le prix, les dimensions des véhicules, la consommation, leur motorisation sont autant de critères passés au crible pour établir ce portrait. Qu’en est-il ?

Plus chère

En 2017, le constat est le suivant : la voiture d’occasion est en moyenne plus chère que l’année d’avant avec un prix d’achat autour de 15 590 euros, soit une hausse de +2,7%. A noter que ce prix augmente chaque année depuis 2013 (+11,5%), dans des proportions supérieures à l’inflation. La tendance se constate aussi sur les ventes de véhicules neufs.

Le diesel encore très présent, pour combien de temps ?

Les ventes de diesel restent majoritaires (68%) mais en baisse de 5 points par rapport à 2016 (73%) et surtout de 13 points depuis 2013. Cependant, le diesel se maintient mieux dans l’occasion que dans le neuf où, depuis 2013, il n’a plus dépassé des parts de vente de 67% et est même tombé à 47% en 2017. Inévitablement, cette tendance baissière sur le neuf va amener le marché de l’occasion à beaucoup évoluer dans les années à venir, voir à rencontrer certaines difficultés. La tendance actuellement s’oriente plutôt vers des ventes de véhicules essences et hybrides. L’offre de véhicules diesel va rester forte pendant quelques années avec une demande qui risque de ne pas être en adéquation.

Consommations et émissions de CO2 en baisse

Côté performances, il est intéressant de voir les tendances qui se dessinent au fil des années. Ainsi, les voitures d’occasion ont des moteurs avec une cylindrée plus petite (-790 cm3 en 5 ans) mais les constructeurs auto parviennent pour autant à fabriquer des moteurs plus puissants (hausse de 4ch depuis 2013).
La consommation s’améliore également avec une baisse de 0,4 litres / 100 km observée sur la période. Et les émissions de CO2 affichent aussi une progression intéressante avec une moyenne à 119 en 2017 alors qu’on était à 134 en 2013. Ce facteur est aujourd’hui décisif dans l’acte d’achat des Français. La plupart des sites d’annonces de voiture d’occasion proposent ainsi de filtrer sur ce critère d’émissions de CO2.

Des voitures qui décotent moins

L’Argus s’intéresse aussi à la valeur résiduelle d’une voiture, à savoir combien coûte une occasion par rapport à son prix neuf. Cette valeur progresse en 5 ans, passant de 54% à 56% en 2017. Paradoxalement, l’âge moyen des VO français augmente.

Les voitures sont conservées plus longtemps : de 39,3 mois en 2013, on est passé à 43,1 mois en 2017. Cela signifie que les véhicules décotent moins mais cela traduit aussi une montée en gamme des véhicules vendus avec une proportion importante de véhicules qui décotent moins, à commencer par les SUV.

A la marge, on peut aussi noter des évolutions comme la vitesse max, actuellement à 188 km/h alors qu’elle était de 186 km/h en 2013. L’évolution est minime mais à mettre au regard des changements récents de limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «A quoi ressemble la voiture d’occasion moyenne en France en 2017 ?»

Publiez votre avis