A cause d’une voiture d’occasion en panne, elle a entamé une grève de la faim !

Publié le

par Olivier Guillaume

Les voitures d’occasion n’inspirent pas confiance à tout le monde. Certains s’en contentent mais d’autres redoutent une durée de vie réduite, une panne soudaine ou une entourloupe du vendeur qui leur fasse regretter l’investissement. C’est pourquoi ces véhicules sont désormais accompagnés d’une garantie commerciale allant de trois à six mois, au cas où.

Ainsi, la voiture d’occasion d’Aurélie Blache a lâché à cause d’une panne qui exigeait 4000 euros de réparations. Sauf que cela s’est produit seulement deux mois et demi après l’achat, en août 2015, et la cliente n’a pas obtenu de prise en charge. Résultat, le véhicule n’a été réparé qu’en juin 2016 et un quart du montant des réparations est resté à la charge de la conductrice.

Or le véhicule est à nouveau tombé en panne, ce deux jours seulement après sa remise à neuf ! N’étant plus couverte par la garantie, Aurélie a commencé une grève de la faim fin octobre pour protester contre le vendeur, coupable selon lui d’avoir vendu une voiture avec des vices cachés. De généreux donateurs ont cherché à lui financer une nouvelle voiture mais la conductrice insiste afin que son interlocuteur reconnaisse son erreur.

Aux dernières nouvelles, Aurélie n’a toujours pas trouvé d’expert ou d’avocat... tandis que le vendeur est soutenu par un huissier. Vous pouvez soutenir son action grâce à sa page Facebook : https://www.facebook.com/Une-m%C3%A8re-de-famille-entame-une-gr%C3%A8ve-de-la-faim-186853671762452/?fref=ts


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto


Avis sur «A cause d’une voiture d’occasion en panne, elle a entamé une grève de la faim !»

Publiez votre avis