900 voitures brûlées au 14 Juillet !

Publié le

par Olivier Guillaume

Les grandes festivités en France (et ailleurs) vont souvent de paire avec les débordements. Ainsi, lors du Nouvel An et du 14 Juillet, il est devenu routinier de relever le nombre de voitures brûlées, car c’est ainsi que célèbrent certaines personnes... Or lors de cette dernière fête nationale, ces personnes en question n’ont pas chômé, que du contraire.

En associant les soirées du 13 et 14 juillet, le ministère de l’Intérieur a comptabilisé 897 voitures brûlées, soit une quarantaine de plus qu’il y a douze mois avec ses 855 véhicules incendiés mais moins qu’il y a deux ans, avec 951 combustions. Ceci en dépit de la haute surveillance faisant suite à l’attentat de Nice voici un an. Pour reprendre les termes de Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère, les responsables sont "évidemment toujours trop nombreux"

On pourrait penser, naïvement, que ces incendies seraient accidentels en majorité, surtout avec des feux d’artifice qui peuvent gicler de toutes parts. Mais non, on compte 631 véhicules qui ont été volontairement incendiés, soit plus des deux tiers. Il va sans dire que ces responsables seront poursuivis, ce qu’a tenu à préciser le ministère.

Notons cela dit la baisse du nombre de gardes à vue pour les festivités : 368 contre 577 l’an passé.


Le saviez-vous ?
Il existe des assurances auto à partir de 11€ / Mois ! En 2 minutes, nos internautes économisent 350€ / an. Obtenez immédiatement le meilleur prix en utilisant notre comparateur d'assurances auto

Avis sur «900 voitures brûlées au 14 Juillet !»

Publiez votre avis